Lens : Nouvelle action des supporteurs contre les matches à 18h45

Publié le , modifié le

Les supporteurs de Lens (L2), qui avaient déjà observé une grève des encouragements de 30 minutes contre Dijon le 17 août, ont appelé samedi à boycotter les dix premières minutes du match contre Monaco vendredi, pour se plaindre des rencontres programmées à 18h45.

"A l'occasion de la rencontre Lens-Monaco (le 21 septembre), nous avons décidé de marquer notre solidarité envers tous ceux que la LFP et BeIN SPORT (chaîne qui diffuse les matches, NDLR) priveront encore de stade ce soir là", indique dans un communiqué le groupe de supporteurs Collectif Tony Marek. "Nous appelons les supporters lensois, affiliés à une association officielle ou indépendants, sensibles à nos revendications, à boycotter symboliquement le début du match et à n'investir leur tribune qu'à l'issue des 10 premières minutes de jeu", ajoute-t-il.

"Nous demandons simplement la programmation des rencontres de Ligue 2 à un horaire décent qui pourra permettre à un maximum de supporters de vivre leur passion et de continuer à faire vivre les tribunes", explique encore le groupe de supporteurs lensois, qui soutient le collectif SOS-Ligue 2. Les supporteurs de Lens avaient observé une grève des chants pendant 30 minutes au stade Félix-Bollaert pour protester contre l'horaire du match entre leur équipe et Dijon, programmé à 18h45 le 17 août.

Selon des chiffres de la LFP (Ligue de football professionnel), l'affluence cumulée dans les stades de L2 s'établissait à 369.818 spectateurs avant la 7e journée, qui se termine lundi soir. Elle était de 473.872 à la même époque de la saison dernière, soit une baisse de près de 22%.
A Lens, où les résultats de l'équipe sont décevants, l'affluence, qui était de 21.774 en moyenne la saison dernière, est tombée à 14.897 en ce début de saison.

Romain Bonte