Le vice-Premier ministre russe, Vitaly Mutko, non éligible pour siéger de nouveau à la Fifa

Le vice-Premier ministre russe, Vitaly Mutko, non éligible pour siéger de nouveau à la Fifa

Publié le , modifié le

Le vice-Premier ministre russe Vitaly Mutko, déjà membre du Conseil de la Fifa, a été déclaré « non éligible » pour siéger de nouveau à la Fifa, a indiqué vendredi à l’AFP une source proche de la Fédération internationale. M. Mutko, également président du Comité d’organisation de la Coupe du monde 2018, a été déclaré inéligible « en raison du poste de vice-Premier ministre qu’il occupe et des risques d’interférence et de conflit d’intérêt », selon cette source.

Il avait déjà été vivement critiqué pour ses propos sur la candidature anglaise rivale en soulignant la corruption dans le football anglais : « Parfois, les médias anglais parlent de corruption en Russie mais si on creuse un peu plus, on trouve de la corruption dans n’importe quel pays » avait-il souligné.

Le rapport McLaren sur le dopage d’Etat en Russie, dans lequel M. Mutko est cité, « n’est absolument pas entré en ligne de compte dans la décision », a ajouté la même source.

Adrien Fonteneau @Adri_Fntn