Gareth Bale - Tottenham
Gareth Bale sait que la mission est (presque) impossible | AFP - JAVIER SORIANO

Le va-tout de Tottenham

Publié le , modifié le

C'est un match quasiment sans enjeu qui se jouera sur la pelouse de Tottenham en match retour des quarts de finale (20h45). L'occasion de jouer le tout pour l'attaque pour les coéquipiers de Gareth Bale. Et peut-être réaliser l'un des plus beaux exploits de l'histoire de la C1. Pour le Real, à la recherche d'une qualification en demi-finale depuis 2003, le plus gros du travail est fait pour entrer dans le "finale four" et peut-être y retrouver son rival catalan.

Le tout pour le tout ! Si Tottenham ne peut décemment pas rêver de qualification après sa déculottée de la semaine dernière (4-0) à Bernabeu (aucun club affichant un tel déficit après le match aller n'étant revenu à ce niveau de la compétition), le club londonien tiendra à sauver l'honneur face au Real Madrid. Une mission à sa portée puisque sur sa pelouse cette saison en C1, il a remporté quatre de ses cinq matchs. Les Spurs pourront en revanche s'inspirer de la réussite du Deportivo La Corogne qui en 2003/2004 avait comblé un retard de trois buts face à l'AC Milan. (1-4 match aller et 4-0 match retour). Mais face à un Real Madrid transcendé cette saison par l'enjeu européen, la tâche sera des plus compliquées.

Cependant, Tottenham pourra espérer faire chuter la Maison Blanche, vraisemblablement déjà tournée vers sa rencontre face au Barça en liga, dès samedi, avant la finale de la coupe du Roi le 20 avril. L'occasion peut-être aussi d'affronter une équipe recomposée pour l'événement. Karim Benzema, meilleur buteur du club en Ligue des Champions avec six réalisations devrait retrouver le chemin du terrain. Cristiano Ronaldo, deux fois buteurs lors de ses deux dernières sorties, devrait en revanche être maintenu à l'écart du groupe, lui qui risque une suspension en cas de nouveau carton. Même conclusion pour Sergio Ramos, Ricardo Carvalho, Raul Albiol et Angel Di Maria...

Du côté du Real Madrid, il faudra surtout éviter l'excès de confiance et se rappeler que la quasi-totalité du match aller s'était effectué à 10 contre 11 après l'expulsion de Peter Crouch. "Avec 10 joueurs, c'était une tâche impossible. En première période, ce que nous avons fait à 10 était remarquable". Sur leur pelouse, les Spurs offriront un visage complètement différent.