Sporting Portugal
Les joueurs du Sporting Islam Slimani et Teofilo Gutierrez | AFP - CARLOS PALMA

Le Sporting Portugal cède ses droits TV à NOS pour dix ans

Publié le , modifié le

Le club de football Sporting Portugal a cédé ses droits TV et ses principaux espaces publicitaires à l'opérateur de télécommunications NOS pour 446 millions d'euros sur dix ans, ont-ils annoncé mardi. Le club lisboète emboîte ainsi le pas à ses grands rivaux, le Benfica et le FC Porto, en devenant le troisième club portugais à céder individuellement ses droits de diffusion.

L'accord conclu entre NOS et le Sporting prévoit la cession pendant dix  ans, à partir du 1er juillet 2018, "des droits de retransmission télévisée et  multimédia des matches à domicile ainsi que l'exploitation des espaces  publicitaires du stade d'Alvalade", a indiqué le club dans un communiqué. Le club lisboète cède également à NOS dès juillet 2017 les droits de  retransmission de sa chaîne Sporting TV, pour douze saisons, et l'espace  publicitaire sur ses maillots à partir du 1er janvier 2016, pour douze saisons  et demie.

Le Sporting a aussi renégocié à la hausse son contrat avec l'actuel  détenteur de ses droits TV, Global Media Group, pour un montant supplémentaire  de 69 millions d'euros sur trois saisons. Dimanche, le FC Porto avait cédé pour 457,5 millions d'euros sur dix ans  les droits de retransmission de ses matchs de championnat à domicile à Portugal  Telecom, principal concurrent de NOS, dans un contrat qui prévoit également  l'exploitation de ses espaces publicitaires et de sa chaîne de télévision. Début décembre, le Benfica avait cédé ses droits TV à l'opérateur NOS pour  un montant pouvant atteindre 400 millions d'euros sur dix ans. Le double  champion du Portugal en titre diffusait déjà depuis 2013 ses matchs à domicile  sur sa propre chaîne de télévision. Ces contrats permettent aux trois grands clubs portugais d'augmenter leurs  recettes provenant de la cession des droits TV et des espaces publicitaires,  qui s'élevaient la saison dernière à 22 millions d'euros pour Porto, 27,5  millions pour le Sporting et 43 millions pour le Benfica.

AFP