Landreau colère 092012
Landreau encourage les siens | AFP

Le rebond du Losc ?

Publié le , modifié le

Battus sèchement dès leur entrée en lice par la surprenante équipe du FC Bate Borisow, les Lillois n'ont d'autre choix que d'aller s'imposer sur la pelouse de Valence, lors de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Dans l'autre rencontre du groupe F, le Bayern Munich se déplace chez le Bate.

Lille est bien entré dans l'histoire du football en offrant la toute première victoire en Ligue des Champions au FC Bate Borisov (1-3)... Après ces débuts catastrophiques en C1, il est fort à parier que les Dogues auront su tirer les enseignements de cet échec. Le déplacement à Valence est l'occasion rêvée pour les hommes de Rudi Garcia de se relancer, et conserver l'espoir d'une qualification, sachant que seuls les deux premiers accèderont aux huitièmes de finale.

Mavuba incertain

Mais il est évident que la défaite (2-0) à Rennes n'est pas faite pour rassurer les Lillois, pas plus que l'incertitude entourant la participation du capitaine Rio Mavuba pour cette rencontre. Le milieu de terrain qui était sorti sur blessure en Bretagne, souffre d'une lésion au ménisque. Auteur d'un beau doublé Coupe-Championnat en 2011, le Losc traverse une période de doute malgré la qualité de son effectif. La réussite fuit encore les attaquants et même des valeurs sûres comme le portier Landreau ont montré quelques signes de fébrilité. Ajoutez à cela un coach exclu en fin de match à Rennes, et vous obtenez une situation difficile à gérer dans les vestiaires.

Landreau: "Inverser la tendance"

"Nous allons sortir du championnat où nous sommes en déficit de points et tout faire pour montrer que malgré nos nombreux blessés, nous allons être capables d’obtenir un résultat à Valence. Ce sera en tout cas notre objectif", a promis Rudi Garcia.  Mickaël Landreau est du même avis. "Depuis trois saisons, nous étions dans une dynamique positive. Là, c’est plus difficile, mais il ne faut pas lâcher et continuer à travailler pour, tous ensemble, inverser la tendance", conclu le gardien lillois.

Au bon souvenir de Rami

Au stade de Mestalla, les Nordistes doivent s'attendre à un défi compliqué face à une formation qui reste sur sept victoires à domicile face à des équipes françaises dont une obtenue en phase de groupes de l'Europa League (3-1) lors de la saison 2009-2010. Lors du match retour, le Losc avait concédé un nul 1-1. Egalement contraint d'engranger les points suite à son revers essuyé face au Bayern (2-1), le club espagnol saura assurément s'appuyer sur des joueurs français talentueux parmi lesquels Aly Cissokho, Jérémy Mathieu et un certain Adil Rami, qui avait porté les couleurs lilloises entre 2006 et 2011.

En grand habitué de cette compétition, le Bayern Munich devrait éviter toute mauvaise surprise face à un surprenant adversaire. Vainqueur de Lille mais aussi leader du groupe F grâce à une meilleure différence de buts, le FC Bate Borisow caresse le rêve d'une deuxième victoire d'affilée en Ligue des Champions. Mais cette fois, le défi est de taille face à l'ogre bavarois dont la seule obsession est d'atteindre les huitièmes de finale. Accrochés par Valence (2-1), les coéquipiers de Franck Ribéry et d'Arjen Robben (forfait) aimeraient signer un succès net et sans bavure.

Romain Bonte