Gonzalo Higuain - 2012
Le Real Madrid a mis fin à l'hégémonie de Barcelone en s'imposant devant l'Athletic Bilbao | AFP - CESAR MANSO

Le Real Madrid champion d'Espagne !

Publié le , modifié le

Campeones ! Le Real Madrid a mis un terme à trois ans d'hégémonie barcelonaise en s'imposant à Bilbao (0-3). Champions en titre, les Blaugranas se sont rendus les armes à la main en battant Malaga (4-1) avec un triplé de Messi (46 buts cette saison). Dans les autres matchs européens, la Juventus a cédé du terrain face au Milan AC après son nul contre Lecce (1-1). Chelsea peut faire une croix sur la C1 après sa défaite contre Newcastle (0-2).

ANGLETERRE - Cissé (Newcastle) a mis le feu à Chelsea

Chelsea-Newcastle était un match couperet pour la course à l'Europe. Dans ce bras de fer pour la C1, comptant pour la 34e journée de Premier League, les Blues ont cédé (0-1) à Stamford Bridge. L'ouverture du score de Newcastle à la 19e minute par Papiss Cissé à été fatale aux coéquipiers de Didier Drogba. L'ancien joueur de Fribourg a propulsé un boulet de canon dans la lucarne de Cech après un contrôle de la poitrine. Qualifiés pour la finale de la Ligue des Champions, les Londoniens n'ont pas réussi à faire fructifier leur confiance pour renverser la situation. En fin de rencontre, ce même diable de Cissé signait un doublé d'un extérieur du pied sensationnel depuis l'extérieur de la surface qui venait lober Cech. Son 13e but en 12 matchs de championnat cette saison. Cette défaite est un terrible coup d'arrêt pour les hommes de Di Matteo qui enregistrent leur premier revers en sept matchs de championnat.

Les Spurs de Tottenham ont eux aussi réalisé la belle opération de la soirée en s'imposant à Bolton (1-4). Des buts de Modric (37e), Van der Vaart (60e) et un doublé d'Adebayor (62e, 69e) ont assuré le spectacle.

ESPAGNE - Le Real champion, Barcelone pour l'honneur

Les Merengue ont pu le savourer. En faisant très vite la différence contre l'Athletic Bilbao grâce à Higuain (17e) et Ozil (20e) ont rapidement assuré le sacre des joueurs de la capitale. Le score aurait même pu être plus sévère à la pause si Cristiano Ronaldo n'avait pas tiré son pénalty si nonchalamment, au milieu de la cage (12e) ou si Ozil n'avait pas touché du bois (37e) à la fin d'un raid sur l'aile gauche. Le Portugais, ballon d'or en 2008, s'est bien racheté en marquant de la tête sur corner à la 50e. Au final, Madrid signe une victoire nette (0-3) et met un terme à l'invincibilité barcelonnaise lors des trois dernières saisons.  José Mourinho remporte donc un deuxième trophée avec le Real, un an après sa victoire en Coupe du roi.

En obtenant la victoire (4-1) face à Malaga au terme d'un match mal engagé le FC Barcelone avait, un temps, retardé le sacre du Real Madrid. En transformant deux pénalties au cours de la rencontre à la 35e et à la 59e min, et en inscrivant un but durant le jeu (64e), Lionel Messi a pris une avance importante dans la course au pichichi (meilleur buteur du championnat), dans laquelle il compte désormais 46 réalisations (contre 44 pour Cristiano Ronaldo). Le triple ballon d'or est entré un peu plus dans l'histoire du football en battant le record de buts inscrits en une saison avec 68 unités toutes compétitions confondues. L'ancien record était détenu par Gerd Müller avec 67 réalisations lors de la saison 1972-1973 avec le Bayern Munich. CR7 est prévenu. Du côté de Malaga, la réduction du score est venue de Rondon à la 26e.

ITALIE - La Juventus pourrait s'en mordre les doigts

Accrochée par Lecce (1-1) lors de la 36e journée de Serie A, la Juventus Turin a cédé un peu de son avance dans la course au titre à l'AC Milan, vainqueur d'Atalanta (1-0). La Vielle dame ne compte désormais plus qu'un petit point d'avance sur son rival de toujours à la veille de la 37e journée et pourrait s'en mordre les doigts ! Bertollacci est venu jouer un bin mauvais tour aux coéquipiers de Del Pierro en égalisant à la 85e. Au préalable, Marchisio avait ouvert la marque (8e). Dans les autres matchs, l'Inter Milan a sombré sur la pelouse de Parme (3-1), et s'éloigne un peu plus de la C1, tandis que la Lazio Rome a concédé le nul face à Sienne (1-1). Après son nul contre la Fiorentina (2-2), Novare est condamné à redescendre en deuxième division italienne après une seule saison dans l'élite.