Pedro FC Barcelone
L'attaquant du FC Barcelone, Pedro | AFP - JOSEP LAGO

Le Real Madrid, Arsenal, l'Inter, Odegaard, les acteurs du mercato en Europe

Publié le , modifié le

Le mercato d'hiver ouvre ses portes le 1er janvier. En Europe, plusieurs grosses écuries sont à l'affut des bonnes affaires. En Espagne, le FC Barcelone est interdit de recrutement mais le Real Madrid lui pourrait faire quelques achats de compléments. En Angleterre, Arsenal veut renforcer son attaque mais aurait besoin d'une défense et en Italie, l'Inter Milan de Mancini s'apprête aussi à passer à l'offensive. Enfin toutes les gros clubs garderont un oeil sur la petite merveille que l'Europe s'arrache, le Norvégien Martin Ödegaard.

En Angleterre, Arsenal est prêt à sortir le chéquier et l'imbroglio Ben Arfa

Le joueur français Hatem Ben Arfa
Le joueur français Hatem Ben Arfa

Revenu dans la course à l'Europe en Premier League (5e à 3 points de United, 3e de Premier League), Arsenal souhaite se renforcer. Sa défense prend trop de buts (23 encaissés), mais c'est au milieu et en attaque qu'Arsène Wenger prospecte. Ainsi Morgan Schneiderlin est toujours désiré mais Southampton, 4e en Angleterre, n'a aucune raison de lâcher son joueur. Les Gunners lorgnent aussi du côté du FC Barcelone puisque Pedro qui a rétrogradé dans la hiérarchie depuis l'arrivée de Luis Suarez est pisté. Du côté de Manchester City, Kevin de Bruyne, Mario Mandzukic et Layvin Kurzawa font partie des pistes étudiées. Parmi les cadors outre-manche, ce sont les deux susceptibles de bouger. Très dépensiers Chelsea et Manchester United ne devraient pas se manifester, les Red Devils, tout comme les Blues, préférant se concentrer sur l'été prochain. L'autre débat en Angleterre est l'avenir d'Hatem Ben Arfa. Parti de Hull, il avait des touches à Nice et à Hambourg, mais il pourrait finalement rester à Newcastle, club auquel il appartient toujours. En effet, Alan Pardew, l'entraîneur des Magpies, qui ne veut plus de lui est en discussion avec Crystal Palace. Son départ faciliterait le retour de Ben Arfa à Newcastle où il reste l'un des chouchous du public.

En Espagne, un Real tout puissant, le Barca condamné à attendre

Le TAS a confirmé ce mardi la décision de la Fifa qui interdit le Barca de tout recrutement jusqu'en janvier 2016. Un coup dur pour le club catalan qui ne va pas pouvoir concurrencer le Real Madrid sur les dossiers chauds cet hiver, mais aussi l'été prochain. Du côté de Madrid, on joue donc sur du velours même s'il ne devrait pas trop y avoir de changement dans l'effectif déjà bien garni en quantité et en qualité. Toutefois Florentino Pérez pourrait mettre la main au portefeuille pour faire venir un milieu de terrain, notamment le jeune Brésilien de 21 ans, Lucas Silva (Cruzeiro). Le nom de Marco Reus revient également régulièrement même si l'Allemand ne devrait pas quitter Dortmund avant la fin de la saison. Chez le voisin, l'Atletico Madrid, l'arrivée de Fernando Torres pour 18 mois a déjà ravi les fans et Diego Simeone. "El Cholo" a l'attaquant qu'il désirait. Ce n'est toutefois pas une raison pour que Mario Mandzukic, dont le nom est évoqué à Manchester City, quitte le navire.

En Italie, l'Inter Milan a des besoins

Roberto Mancini est arrivé depuis quelques semaines et a déjà ciblé les besoins de son équipe. Il lui manque des ailiers. D'après les médias transalpins, plusieurs dossiers sont étudiés. Celui de Lavezzi (PSG), d'Alessio Cerci qui ne s'est jamais imposé à l'Atletico, d'Aaron Lennon (Tottenham), de Mohamed Salah qui joue peu à Chelsea ou encore d'Ibrahim Afellay prêté par le FC Barcelone à l'Olympiakos. C'est de ce côté qu'il faudra chercher pour voir des mouvements cet hiver. L'AS Rome cherche un latéral gauche pour pallier l'échec de la venue  d'Ashley Cole, voire un central supplémentaire, pendant que Leandro Castan récupère de son opération à la tête. Mais les solutions pourraient être  internes si Federico Balzaretti et Castan reviennent de blessure plus vite que prévu. La Juve aussi pourrait avoir besoin d'un central si l'absence d'Andrea Barzagli, blessé depuis le Mondial, se prolonge. Les champions d'Italie sont tentés par Rolando, du FC Porto. On évoque du côté de la "Vieille Dame" un intérêt pour Xherdan Shaqiri (Bayern Munich). Enfin, le seul transfert pour l'instant assuré est à trouver à Naples où le buteur Manolo Gabbiadini, grand artisan du début de saison canon de la Sampdoria Gênes (7 buts en 13 matches), va débarquer.

En Allemagne, le Bayern attend Ödegaard

Le jeune joueur norvégien Martin Odegaard
Le jeune joueur norvégien Martin Odegaard

Le Bayern Munich ne devrait pas être très actif durant ce mercato, sinon peut-être pour finaliser, plus tôt qu'attendu, ce qu'il espère être LE gros  coup des années à venir, en la personne du jeune prodige norvégien Martin Ödegaard. Agé de 16 ans et donc libre de s'engager où il le souhaite, l'attaquant aurait été plus séduit par le Bayern que par le Real Madrid, le Barça, Liverpool ou l'Ajax, auxquels il a également rendu visite. Pour le reste, le Borussia Dortmund en grande souffrance pourrait casser sa tirelire et on évoque notamment l'arrivée de l'attaquant de l'AC Milan, Stephan El Shaarawi. En attendant, les Jaune et Noir ont déjà fait signer pour 12 millions d'euros, l'ailier autrichien Kevin Kampl (ex-Salzburg). Enfin, convoité par le Real Madrid, le milieu de terrain Christoph Kramer a finalement prolongé son contrat avec Leverkusen jusqu'en 2019.

Benoit Jourdain @BenJourd1