Bakary Koné (Lyon)
Bakary Koné (Lyon) | PHILIPPE MERLE / AFP

Le Real et Lyon engrangent

Publié le , modifié le

Facile vainqueur de l'Ajax Amsterdam (3-0, buts de Cristiano Ronaldo, Kaka et Benzema), le Real Madrid compte six points après deux journées dans ce groupe D de la Ligue des champions. Lyon suit à deux longueurs après son succès (2-0) contre le Dinamo Zagreb. Bafetimbi Gomis (23e) et Bakary Koné (42e) sont les buteurs lyonnais. L'Ol retrouvera les Madrilènes à Santiago-Bernabeu dans deux semaines.

Dès la 3e minute, Bafetimbi Gomis reprenait au dessus une frappe manquée de Jimmy Briand. Lyon dominait le début de rencontre et Gonalons manquait d'ouvrir le score, son tir du point de penalty passant au dessus de la barre transversale du but de Kelava, le portier croate. Les Gones étaient récompensés de leurs efforts à la 23e minute: ballon perdu en milieu de terrain par les Bleus et Gomis prend de vitesse la défense adverse pour tromper Kelava d'une merveille de lob en pleine course (1-0). 

Les Turcs réagissaient. Ibanez semait le trouble côté gauche mais l'arrière garde lyonnaise veillait au grain. Puis Sammir tentait sa chance mais le ballon passait assez nettement à côté. Dans la foulée, Gomis, un poil trop court au moment de se jeter sur un bon centre de Källström, expédiait sa reprise juste au dessus de la cage adverse. L'OL doublait la mise trois minutes avant la pause: Grenier tirait parfaitement un corner devant le but turc et Koné surgissait pour ajuster à bout portant le gardien de Trabzonspor (2-0, 42e). Juste avant la mi-temps, Grenier faisait encore admirer sa technique mais Kelava sortait promptement pour écarter le danger. Lyon regagnait les vestiaires avec deux buts d'avance. 

Lyon gère bien son affaire

Dès l'entame de la seconde période, Gomis manquait de très peu le troisième but, tergiversant une première fois au lieu de frapper puis tirant sur Kelava, vigilant. Au cœur de la seconde mi-temps, les Croates s'enhardissaient et Vida voyait sa tentative déviée in extremis par Källström (70e). Mais Lyon reprenait les commandes du match lors du dernier quart d'heure et Bastos aurait pu aggraver le score (83e). Même si Lloris sauvait les siens sur une belle parade, les hommes de Rémi Garde géraient bien les dernières minutes pour s'adjuger une victoire précieuse dans l'optique de la qualification en huitièmes de finale. Dans les arrêts de jeu, Lacazette manquait le troisième but mais l'essentiel était là: Lyon venait de prendre trois points importants pour son avenir européen. Et dimanche, l'OL se rang à Paris pour le choc de la Ligue 1. Avec la meilleure préparation possible.