PSG Chelsea
PSG Chelsea | MEHDI TAAMALLAH / AFP

Le PSG tient le choc face au champion d'Europe

Publié le , modifié le

Le Paris SG a tenu la dragée haute au champion d'Europe Chelsea (1-1) lors du premier match amical de sa tournée américaine, dimanche à New York, signe d'une montée en puissance progressive à trois semaines de la reprise de la Ligue 1.

En attendant l'arrivée tant attendue de la superstar Ibrahimovic, prévue mardi, les Parisiens ont affiché de belles promesses dans le mythique Yankee Stadium, temple du base-ball transformé pour l'occasion en terrain de football et quasi-entièrement acquis à la cause des Blues.

Un PSG dominateur

Il est certes difficile de tirer des enseignements précis d'une rencontre de préparation, le poids des absences des deux côtés (Ibrahimovic, Silva, Ménez, Sirigu, Motta, Sissoko côté parisien, Torres, Meireles chez les Blues) et les nombreux changements effectués en cours de partie relativisant forcément la portée du résultat. Mais après deux mises en bouche contre les modestes Autrichiens de Stegersbach (9-0) et le CSKA Moscou (2-2), le PSG peut se féliciter d'avoir passé avec brio son test grandeur nature contre un Grand d'Europe, lui qui ambitionne de jouer les premiers rôles pour son retour en Ligue des champions grâce à son recrutement galactique.

Nene dans tous les bons coups

Les motifs de satisfaction ne manquent pas pour l'entraîneur Carlo Ancelotti qui a notamment pu noter l'implication de Nene, auteur du but de la victoire après un exploit individuel de Pastore (31e). L'égalisation de Piazon (81e) n'est survenue qu'en toute fin de rencontre contre une formation parisienne largement renouvelée à la pause et composée essentiellement de remplaçants. Le Brésilien, dont l'avenir reste flou à Paris, n'a pas semblé contrarié par le refus du club de prolonger son contrat et d'accepter son transfert aux Corinthians de Sao Paulo. Dans tous les bons coups, la diva brésilienne s'est montrée sous son meilleur jour durant 45 minutes, tourmentant la défense londonienne par ses dribbles et sa technique hors pair.

Pastore brille

Avant de célébrer son but, il avait ainsi adressé une merveille d'ouverture à destination de la recrue Lavezzi mais l'Argentin a gâché l'offrande et manqué son face-à-face avec Cech (3e). Globalement, Lavezzi a d'ailleurs été assez maladroit malgré sa belle activité. La rencontre a également permis de constater que même dans une position plus reculée, le prodige Pastore restait un joueur hors normes, capable d'illuminer un match par ses gestes de classe. Les premiers pas parisiens de Verratti ont été bien plus discrets même si le jeune Italien de 19 ans a montré par moments pourquoi il était surnommé le "Petit Pirlo" dans son pays.      

Hazard n'a pas pesé

Les Blues sont eux clairement encore en rodage à l'image de Hazard. Le Belge, acheté plus de 40 millions d'euros à Lille et buteur mercredi en amical contre Seattle (4-2), n'a pas pesé lourd et ne s'est distingué que par une frappe lointaine largement à côté (15e). Après avoir résisté au champion d'Europe, Paris peut désormais poursuivre tranquillement sa préparation dans le campus de l'Université de Princeton. Il lui restera un dernier amical à Washington contre DC United, le 28 juillet, qui devrait être marqué par les grands débuts d'Ibra sous le maillot parisien.

AFP