Nkoulou
Nicolas Nkoulou sous le maillot marseillais | NICOLAS TUCAT / AFP

Le PSG et Lyon en tête de liste pour animer le mercato

Publié le , modifié le

C'est parti ! Depuis hier, le mercato est ouvert. Un marché des transferts qui devrait être animé aussi bien en Europe avec Manchester United ou le Real Madrid qu'en France avec le PSG et l'Olympique Lyonnais. Passage en revue des transferts déjà conclus ainsi que des bruits de couloir, plus ou moins sérieux...

C’est fait​

Certaines bonnes affaires se font plus rapidement que d’autres. À ce petit jeu là, la Juventus a décroché le gros lot. Convoité par Arsenal ou le Bayern Munich l’été dernier, Sami Khedira a finalement opté pour la Juventus de Turin. Libre de tout contrat, l’international allemand n’a rien coûté au club turinois et a signé pour les quatre prochaines saisons. Une recrue au milieu dès le début du mercato pour la Juve, un signe de plus du départ imminent de Pogba ?

Au Barça, malgré l’interdiction de recruter jusqu’à janvier 2016, on s’active en coulisses. Si la prolongation de Luis Enrique n’est pas surprenante après le triplé Coupe-Championnat-C1 pour sa première saison, celle de Dani Alves, annoncé un peu partout en Europe, l’est un peu plus. D’autant que le club catalan a officialisé l’arrivée d’Aleix Vidal en provenance du FC Séville. Le latéral droit, privé de compétition jusqu’à janvier du fait de l’interdiction de recrutement imposée par la FIFA, est annoncé comme le successeur désigné de Dani Alves au Barça.

Enfin, et c’est l’une des informations importantes de ce début de mercato : Nicolas Anelka a signé pour une saison supplémentaire au Mumbai FC, en Inde. Un choix sportif avant tout, évidemment.

On en parle

France : Aulas lorgne du côté de l'OM, Paris prêt à lâcher Ibra ?​

Une chose est sûre : le Paris Saint-Germain va devoir vendre s’il veut attirer dans ses filets un voire plusieurs joueurs de classe mondiale cet été. Si beaucoup ont évoqué un départ de Lavezzi ou de Cavani, la solution pourrait finalement venir du côté de Zlatan Ibrahimovic. À la Une de la Gazzetta Dello Sport de ce matin, le journal italien évoque l’intérêt de l’AC Milan pour l’attaquant Suédois, un intérêt auquel ne serait pas insensible Zlatan. Seulement, les exigences financières du Suédois ainsi que la non-participation du club Milanais à la prochaine Ligue des Champions pourraient être un frein dans les négociations selon l’entourage du joueur. "Rêver ne coûte rien à personne mais sincèrement, je ne crois pas que ce soit possible de revoir Ibrahimovic à Milan", a notamment déclaré Mino Raiola, l’agent du joueur, en marge de la finale de la Ligue des Champions samedi dernier.

Lyon est-il de retour à son meilleur niveau ? Au vu de la saison écoulée, il est certain que le club rhodanien est sur une dynamique plus que positive. S’il peut s’appuyer sur la jeune garde de son centre de formation, Hubert Fournier sait qu’il va devoir se renforcer pour pouvoir faire bonne figure en Ligue des Champions. Le mercato promet donc d'être agité côté lyonnais, et Jean-Michel Aulas semble vouloir reprendre ses bonnes vieilles habitudes, notamment celle d'aller se renforcer chez ses principaux concurrents de Ligue 1. Petit rappel historique : Eric Abidal, Mathieu Bodmer et Kader Keita à Lille, Yoann Gourcuff à Lyon, Kim Källström à Rennes, Jérémy Toulalan à Nantes… Et si Lille était la cible privilégiée du président Aulas dans les années 2000, il semble aujourd’hui plutôt lorgner vers la côte méditerranéenne, et plus particulièrement du côté de Marseille. L’arrivée de Jérémy Morel déjà actée, Aulas convoite désormais André-Pierre Gignac et Nicolas Nkoulou, comme il l’a affirmé ce matin dans les colonnes de l’Equipe : "J’aime beaucoup André-Pierre (Gignac) qui symbolise le joueur de club", a déclaré Aulas, avant d’ajouter à propos du défenseur camerounais : "Nicolas (Nkoulou) est notre priorité". Si les relations entre les dirigeants marseillais et lyonnais ont été particulièrement tendues cette saison,  cette opposition devrait se prolonger cet été sur le marché des transferts.

Dans le reste du monde : Lloris sensible aux sirènes mancuniennes, Griezmann convoité

"C’est un objectif et une ambition personnelle. La Ligue des champions reste une compétition importante, où le niveau est le plus élevé en Europe, donc forcément on a envie d’y participer et de se frotter aux plus grandes équipes européennes." Au micro de RMC Sport, Hugo Lloris n’a pas caché son ambition de disputer rapidement la Ligue des Champions qu’il n’a plus connu depuis son passage à Lyon. Et ce n’est pas Tottenham, 5e du dernier championnat, qui pourra lui permettre de se frotter aux grandes écuries européennes. Manchester United, dont le gardien David De Gea est fortement convoité par le Real Madrid, est venu se renseigner à propos d’Hugo Lloris, qui ne serait pas contre l'idée de devenir le deuxième gardien français à porter les couleurs mancuniennes après Fabien Barthez. 

 Hugo Lloris pourrait garder les cages de Manchester United la saison prochaine
Hugo Lloris pourrait garder les cages de Manchester United la saison prochaine

Un autre français serait sur les tablettes d’un très grand club européen. Après sa grosse saison du côté de Madrid (25 buts toutes compétitions confondues), Antoine Griezmann aurait vu le Bayern Munich le placer tout en haut de ses priorités pour cet été. Pep Guardiola apprécierait énormément le profil du joueur et verrait en Griezmann le possible successeur de Ribéry et Robben, tous deux longuement blessés cette saison. Le club allemand devra néanmoins lâcher un chèque conséquent s’il veut attirer le jeune français en Bavière, Diego Simeone étant probablement peu enclin à lâcher l’un de ses meilleurs joueurs après seulement une saison sous le maillot madrilène. Et si la question financière n’est pas vraiment un problème pour les Munichois (« Nous pourrions payer 100 millions d'euros pour un joueur » déclarait en mars dernier Jan-Christian Dreesen, le directeur financier du Bayern Munich), la question reste de savoir si Antoine Griezmann serait prêt à quitter son confort espagnol à seulement un an de l’Euro.

La dernière rumeur

Les bruits ont peu à peu courus sur les réseaux sociaux. Une information sortie par le quotidien italien Il Messaggero, et reprise par quelques sites sportifs, évoquait un intérêt de l’Olympique Lyonnais sur Robin Van Persie. L’attaquant néerlandais, en difficulté du côté de Manchester, chercherait un nouveau point de chute. Des clubs comme la Lazio de Rome ou la Juventus ont été évoqué. Si Jean-Michel Aulas a des ambitions élevées pour la saison prochaine, il est malheureusement peu probable pour les supporters lyonnais de voir Clinton N’Jie combiner avec Robin Van Persie sur les pelouses de Ligue 1. Certains supporters n'ont d'ailleurs pas pris le temps de fantasmer sur l'arrivée de l'attaquant batave du côté de Lyon.

Mathieu Aellen