Le PSG et Bordeaux en petite forme

Publié le , modifié le

Le Paris SG s'est imposé sur le fil devant le FC Porto (1-0) grâce à un but de Sammy Traoré à la 90e minute, samedi au Parc des Princes lors de la 1re journée du Tournoi de Paris. Un peu plus tôt, Bordeaux avait concédé le nul (1-1) contre une équipe de la Roma composée essentiellement de remplaçants.

 C'est donc un but de Traoré dans les ultimes instants  de la partie qui a donné la victoire au PSG,  alors que le club parisien avait plutôt montré jusque-là des lacunes sur le plan offensif. Antoine Kombouaré avait décidé de faire un savant dosage entre titulaires et  remplaçants contre les Portugais mais le PSG , à l'image de ce qu'il avait montré lors du Trophée des champions mercredi face à Marseille, n'a pas plus avancé  dans sa quête d'une attaque crédible.
Il aura ainsi fallu une reprise à bout portant d'un défenseur à une minute du terme du temps réglementaire pour que Paris parvienne à s'imposer.
Avant la délivrance venue des pieds de l'ancien Niçois, qui s'est offert une belle ovation après avoir été pourtant conspué tout au long du match, la paire  Erding-Kezman avait fait preuve d'une belle activité en l'absence de Hoarau.  Mais les deux joueurs et leurs coéquipiers étaient rarement parvenus à mettre en  danger la défense du FC Porto, hormis sur deux têtes du Serbe (38e, 88e) et des  coups de pieds arrêtés en fin de match. Paris a également pu noter la bonne tenue de son arrière-garde, pourtant  mise à mal par le Brésilien Hulk (28e, 53e) et le Colombien Falcao (4e, 56e). Mais la sortie sur blessure d'Armand, touché à la cheville droite, devrait compliquer la tâche de l'entraîneur parisien, à une semaine du début de la  saison. Avant de débuter la Ligue 1, samedi 7 août contre Saint-Etienne, le PSG  aura  l'occasion de se tester une dernière fois face à un autre habitué de la Ligue  des champions, l'AS Rome, dimanche pour le compte de la 2e journée de ce tournoi de Paris.  

Dans l'autre match au programme, malgré une nette domination, Bordeaux n'a pu que  concéder le match nul 1-1 contre une équipe bis de l'AS.Rome.
Les Girondins n'ont pas véritablement affiché un visage rayonnant alors que Jean Tigana avait décidé d'aligner une formation  qui devrait ressembler au onze qui commencera le championnat (sans Chalmé, Ciani, Carrasso, suspendus en L1, ni Planus, blessé). Après avoir ouvert le score par Wendel sur un penalty consécutif à une faute peu évidente de Loria sur le Brésilien (69e), Bordeaux n'a ainsi pas réussi à empêcher l'égalisation romaine sur une tête de Brighi (79e). Jean Tigana aura tout de même pu noter le retour en forme progressif de  Gourcuff, auteur d'une frappe des 30 mètres dès la 2e minute avant de récidiver  après la pause (76e), et l'activité et les nombreuses tentatives de Cavenaghi  (6e, 9e, 15e), qui devrait retrouver une place de titulaire en attaque après le  départ de Chamakh à Arsenal.