La fête gâchée du PSG
La fête gâchée du PSG | FRANCK FIFE / AFP

Le PSG célèbre son titre...lors d'une fête perturbée par des débordemants

Publié le , modifié le

Les joueurs du Paris Saint-Germain ont très vite déchanté après leur titre de champion de France obtenu dimanche à Lyon (0-1). La fête avec les supporters parisiens a tourné au vinaigre lundi sur l'esplanade du Trocadéro où ultras bannis du Parc des Princes et casseurs ont semé le trouble et se sont heurtés aux forces de l'ordre provoquant plusieurs blessés et arrestations. La croisière des joueurs prévue en soirée sur la Seine a été annulée. Le PSG n'en a pas fini avec ses problèmes de "supporters".

La cérémonie avait déjà débuté plus tard que prévu en raison de ces incidents qui l'ont émaillée, et où quelques échauffourées sans plus de gravité se sont produites. Dans la soirée, le périple des joueurs qui devaient aller faire une croisière sur la Seine et s'arrêter de pont en pont pour saluer leurs fans, a finalement été annulée, officiellement pour des raisons de sécurité..

Un podium avait été installé avec la Tour Eifflel  en perspective, où les joueurs parisiens ont pu présenter leur trophée de champions. Ils étaient vêtus en costume noir-chemise  blanche-cravate noire, Pastore et Ménez (auteur du but du titre dimanche soir)  se distinguant avec le port d'une casquette. Les festivités étaient bien engagées mais elles ont été rapidement écourtées, après qu'une poignée de spectateurs visiblement venus pour les perturber ont provoqué un mouvement de foule. Les autorités ont alors décidé de disperser les 20.000 personnes présentes pour éviter tout accident grave.

Une fête gâchée

Des jets de fumigènes puis des supporteurs  escaladant un échafaudage installé le long du palais de Chaillot ont en effet retardé la remise du trophé en attendant l'arrivée des joueurs sur le podium. Le speaker leur a demandé de descendre. "Sinon la tour va tomber, on ne  peut pas accueillir les joueurs dans ces conditions", a-t-il lancé, alors que  le bus transportant l'équipe se trouvait à proximité de la place. Peu après  l'espace réservé aux journalistes a été envahi par la foule.

 

Les supporteurs du PSG
Les supporteurs du PSG

Une heure plus tôt, le speaker avait déjà demandé à la foule de se calmer  et de ne pas pousser mais des affrontements avaient éclaté au bord de la scène  entre des supporteurs, visiblement des ultras de la tribune Auteuil, et des  stewards du club, avec jets de fumigènes sur les stewards pendant cinq minutes  environ. Ces mêmes ultras ont ensuite défié les CRS. Ils ont lancé des barrières de  sécurité sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué en jetant des grenades  assourdissant . La plupart des personnes présentes ont obtempéré aux injonctions de libérer la place.

Toutefois, dans la soirée,  plusieurs groupes continuaient à affronter les CRS, leur lançant  des barrières de sécurité ou du verre pilé. Selon certains sources, du mobilier urbain aurait été vandalisé, un abribus  cassé et plusieurs voitures endommagées aux abords de la place du Trocadéro,  investie par de nombreux véhicules de secours d'urgence.

Christian Grégoire