Josep Maria Bartomeu
Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu. | LLUIS GENE / AFP

Le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, veut "remanier la direction"

Publié le , modifié le

Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a déclaré vouloir remanier la direction du club. La raison ? Une méfiance envers certains dirigeants. Et dans son viseur, Emili Rousaud, le vice-président du club.

Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, déjà ébranlé cette saison par divers scandales extra-sportifs, souhaite remanier la direction du club car "il se méfie de certains dirigeants", a affirmé ce mercredi le vice-président du club et l'une des cibles de Bartomeu, Emili Rousaud"Bartomeu m'a appelé et m'a dit qu'il voulait remanier la Junta (la direction), parce qu'il se méfie de certains dirigeants, notamment moi", a déclaré à la radio Cadena Ser Emili Rousaud, qui se destinait à être le représentant de la liste du président Bartomeu aux prochaines élections.

"Il m'a dit qu'il y a eu des propos qui ont filtré, que cela a dérangé les joueurs, et que moi, je remettais en question le travail de l'exécutif", a ajouté le vice-président blaugrana. Une référence au mal-être exprimé par les joueurs, Lionel Messi en tête: leur image a été dégradée après que le club a laissé croire qu'ils étaient réticents à baisser leurs salaires pour aider le Barça à surmonter la crise sanitaire du nouveau coronavirus. "Cela nous étonne que, depuis l'intérieur du club, il y ait des gens qui veulent nous mettre sous le feu des critiques et nous mettre la pression pour faire quelque chose que, nous, nous avons toujours voulu faire", a plaidé le capitaine Lionel Messi dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, puis partagé par le reste de l'équipe. Ce communiqué a été interprété par la direction comme un signe de mécontentement du vestiaire.

Plusieurs noms dans le viseur de Bartomeu

D'après le quotidien catalan Sport, en plus de Rousaud, Bartomeu aurait aussi demandé la démission de "Enrique Tombas, le trésorier du club; Silvio Elias, porte-parole et dirigeant de l'équipe réserve; et Josep Pont, chargé du secteur commercial". En février, la direction du Barça avait été secouée par un scandale de calomnies sur les réseaux sociaux, après les révélations des contrats passés entre le club catalan et l'entreprise I3 Ventures. "Les a-t-on chargé de surveiller les réseaux sociaux ? La réponse est oui. Les a-t-on chargé de discréditer des personnes ou institutions sur les réseaux sociaux ? La réponse est non. Et nous poursuivrons tous ceux qui nous accusent de cela", avait démenti Bartomeu en février. "Le Barça n'a jamais souscrit à un service pour discréditer qui que ce soit. (...) Tout cela est complètement faux", a-t-il martelé.

La Cadena Ser avait précisé que le Barça avait fractionné le paiement de la facture d'un million d'euros en plusieurs versements pour éviter de devoir passer par le vote d'approbation des supporters-actionnaires. "Je fais partie du comité d'attribution des contrats et les factures de cette entreprise (I3 Ventures) ont été divisées dans le but de sauter les contrôles internes, c'est une réalité", a appuyé Rousaud ce mercredi.

à voir aussi Coronavirus : Le Barça aurait trouvé un accord pour baisser le salaire des joueurs Coronavirus : Le Barça aurait trouvé un accord pour baisser le salaire des joueurs
AFP