Le président de Getafe critique les "gros salaires"

Publié le

Angel Torres, le président de Getafe, a critiqué les "gros salaires" de la Liga qui ont apporté leur soutien à la grève des footballeurs espagnols. "Aux gros, cela va leur revenir très cher. Puisqu'ils sont tellement solidaires, qu'ils paient donc, eux. La solidarité ne se démontre pas en assistant à des conférences de presse, mais en contribuant économiquement, de la même manière que le fait la LFP (Ligue de football professionnel)", a tonné Angel Torres.