Le match Angleterre-Ecosse U19 arrêté à la mi-temps pour un cas de Covid-19

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Le retour du championnat de France de football, avec des normes sanitaires dues au Covid-19, est imminent.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une rencontre amicale entre les moins de 19 ans de l'Angleterre et ceux de l'Ecosse a été arrêtée à la mi-temps lorsque la nouvelle du test positif à la Covid-19 de l'entraîneur écossais s'est répandue. Un autre match de préparation prévu dimanche entre les deux équipes a été annulé.

On avait déjà vu de nombreuses rencontres reportées ou annulées mais jamais interrompues pour cause de Covid-19. C'est désormais chose faite. Le match amical des moins de 19 ans Angleterre-Écosse a été arrêté à la mi-temps jeudi au centre d'entraînement national de St. George's Park car l'entraîneur écossais a été testé positif à la Covid-19, a indiqué la fédération écossaise.

Une autre rencontre amical annulée dimanche

Dans son centre d'entraînement, l'Angleterre menait 3-1 quand le match a été interrompu par "précaution" lorsque la nouvelle de la contamination de Billy Stark, le manager des jeunes Ecossais, a été connue. Deuxième conséquence de ce test positif, un autre match amical prévu entre les deux nations, dimanche, a été reporté.

"Billy va maintenant rentrer chez lui et va se mettre à l'isolement pour dix jours", a déclaré la fédération écossaise dans un communiqué. Le reste du groupe des joueurs et du staff écossais se mettra également "par précaution à l'isolement pendant 14 jours", alors que les autorités écossaises définiront s'il existe des contacts en relation avec Billy Stark, a ajouté la fédération.

L'équipe d'Angleterre sénior n'est pas affectée par l'incident car elle avait pris ses quartiers au Pennyhill Park de Surrey (au sud-ouest de Londres) pour préparer trois matches internationaux, dont le premier contre le pays de Galles jeudi soir en amical. L'Ecosse, elle, joue jeudi soir à Glasgow un match de barrage pour l'Euro 2020 contre Israël sans trois de ses joueurs, testés eux aussi positifs au coronavirus.

AFP