Le Maracana veut fermer ses portes aux "petits" matches de foot

Le Maracana veut fermer ses portes aux "petits" matches de foot

Publié le , modifié le

Le Maracana envisage de ne plus accueillir de "petits" matches, et de se réserver pour les grands évènements du football, a annoncé le consortium privé qui gère le stade mythique de Rio de Janeiro, siège de la finale du Mondial-2014.

Mieux vaut fermer l'installation que d'héberger des rencontres déficitaires  pour l'exploitation, a-t-on expliqué à l'AFP au sein du consortium, en  précisant toutefois que la décision définitive n'est pas encore prise. "Des petits matches à peu de pouvoir d'attraction pour le public, comme  c'est le cas de la majorité des rencontres du championnat carioca (de l'Etat de  Rio, ndlr), ne suffisent pas dans un stade de renom international et pouvant  accueillir 78.000 spectateurs", a écrit le Consortium Maracana dans un  communiqué. Le consortium, qui gère le stade depuis 2013, fait valoir qu'ouvrir  l'installation coûte autant pour un match à 2.800 spectateurs, la moyenne de ce  championnat local, que pour 30.000 personnes dans les tribunes.

Ce stade légendaire, qui a accueilli les finales des Coupes du monde 1950  et 2014, sera aussi celui de l'ouverture et de la clôture des jeux Olympiques  de Rio en 2016. Sa rénovation pour le Mondial-2014 a coûté près de 500 millions  de dollars (440 millions d'euros au cours actuel). Il accueille par contrat les matches d'équipes de premier plan comme  Fluminense, Flamengo et Botafogo, qui disputent le championnat "carioca". Le Maracana est également ouvert à la location pour d'autres événements, à  l'exemple d'un concert du groupe musical Foo Fighters qui lui a valu dimanche  un bénéfice de 377.000 dollars (332.000 euros) selon le quotidien O Globo.

Après le Mondial-2014, le Brésil connaît maintenant le syndrome dit des  "éléphants blancs": des stades monumentaux construits ou rénovés à grands frais  pour l'occasion, et désormais inutilisés, faute d'équipes locales capables  d'attirer suffisamment de public. Six seulement des douze enceintes du Mondial brésilien accueillent toute  l'année des équipes de Championnat du Brésil, qui attire une moyenne de 16.557  spectateurs par match.

AFP