Les tribunes du MMArena (Le Mans)
Le MMArena (Le Mans) | Xavier Richard

Le Mans placé en CFA

Publié le , modifié le

La Commission d'appel de la DNCG, a "décidé de placer Le Mans dans le Championnat de France Amateur (CFA)", a-t-on appris vendredi sur le site internet officiel de la Fédération française de football. "Suite à la décision du Tribunal Administratif de Nantes du lundi 26 août 2013, la Commission d'Appel de la DNCG, réunie mercredi après-midi, a décidé de placer Le Mans FC dans le Championnat de France Amateur (CFA)", peut-on lire sur le site fff.fr.

Henri Legarda, président du Mans, avait pourtant déclaré mercredi avoir  "bon espoir" d'obtenir le maintien du club en National (où il avait été relégué  sportivement après avoir terminé la saison 2012-2013 de Ligue 2 à la 18e  place), à l'issue de son audition par la commission d'appel de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG).

Le club avait saisi le tribunal administratif de Nantes pour contester sa  rétrogradation administrative en CFA (4e div.). Le tribunal avait enjoint la  Fédération française de football (FFF) et la Ligue de football professionnel  (LFP) de réexaminer la situation du club dans un délai de 15 jours.

Cette nouvelle audience avait eu lieu mercredi, pendant deux heures, avec une délégation mancelle élargie comprenant une dizaine de personnes. Endetté (14,4 millions d'euros fin juin), le club a par ailleurs été placé  en redressement judiciaire par le tribunal de commerce du Mans. L'administrateur judiciaire nommé par le tribunal de commerce faisait  notamment partie de la délégation reçue mercredi au siège de la FFF à Paris.

Thomas: "La mort de mon club"

"C'est une décision grave qui m'étonne et qui conduit à tuer une entreprise qui était viable", a déploré le maire du Mans, Jean-Claude Boulard. "Nous n'en avons pas les motivations. Si elles sont financières, c'est  gravement erroné car l'administrateur judiciaire a donné à la DNCG les garanties financières pour une saison en National, avec l'aide d'un certain nombre de partenaires dont la collectivité", a-t-il ajouté.

"Cette décision sonne la mort de mon club. Je suis abasourdi, c'est le  néant !", a commenté Frédéric Thomas, le capitaine du Mans.