L'entrée du tunnel menant aux vestiaires (MMArena, Le Mans)
. | Xavier Richard

Le Mans FC placé en redressement

Publié le , modifié le

L'ancien club de football de Ligue 2 Le Mans FC a été placé mardi en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de la ville en raison de graves difficultés financières.

Cette mesure, assortie d'une période d'observation de six mois, est  accompagnée de la nomination d'un mandataire judiciaire, d'un administrateur  judiciaire et d'un commissaire priseur. Le club, dont les dettes s'élevaient fin juin à 14,4 millions d'euros, a  été débouté mardi de sa demande de délai pour le paiement 213.000 euros de  cotisations en retard à l'Urssaf. Cette décision compromet un peu plus les espoirs de ses dirigeants de voir  le club évoluer en National, où il a été relégué sportivement à l'issue de la  saison dernière, et donc de pouvoir conserver son statut professionnel. Lundi, dans une autre procédure, le tribunal administratif de Nantes avait  suspendu en référé une décision de la commission d'appel de la Direction  nationale du contrôle de gestion (DNCG) reléguant le club en CFA (4e division,  amateur).

La Fédération Française de Football (FFF) et la Ligue de Football  Professionnel (LFP) doivent réexaminer la situation du club dans les 15 jours. A ce jour, Le Mans FC n'a repris aucune compétition alors que les  championnats ont déjà repris. La DNCG, après avoir initialement rétrogradé en Division d'honneur le club  en raison de ses dettes le 9 juillet, avait finalement décidé de le reléguer en  championnat amateur CFA. Le 14 août, le Mans FC, avait été condamné par le tribunal de commerce du  Mans à verser 545.000 euros de loyers impayés à la filiale du groupe Vinci  gérant le stade MMArena, Le Mans Stadium. La construction de ce stade de 25.000 places au coût pharaonique avait été  lancée dans le cadre d'un partenariat public-privé alors que l'équipe évoluait  encore en Ligue 1. Le Mans a quitté l'élite à l'issue de la saison 2009-2010.

AFP