MMArena inauguration 01 2011
La MMArena lors du premier match contre Ajaccio | Xavier Richard

Le Mans FC condamné face à Vinci

Publié le , modifié le

L'ancien club de Ligue 2 Le Mans FC, au bord de la faillite, a été condamné mercredi par le tribunal de commerce du Mans à verser 545.000 euros de loyers impayés à la filiale du groupe Vinci gérant le stade MMArena, Le Mans Stadium. Cette somme, qui n'a pas été contestée par le club, correspond à des impayés de loyer pour les saisons 2011-2012 et 2012-2013.

Cette somme, qui n'a pas été contestée par le club, correspond à des  impayés de loyer pour les saisons 2011-2012 et 2012-2013. Cette condamnation, attendue, aggrave un peu plus la situation du club, en grande difficultés financières et menacé d'un redressement judiciaire, voire  d'une liquidation. Le Mans FC et Le Mans Stadium n'étaient pas joignables en fin d'après-midi  pour commenter cette décision.

Le Mans FC était le club résident du MMArena, un stade de 25.000 places au coût pharaonique dont la construction a été lancée dans le cadre d'un partenariat public-privé alors que l'équipe évoluait encore en Ligue 1. Mardi, le tribunal de commerce du Mans a reporté au 27 août sa décision  concernant l'éventuel placement en redressement judiciaire du club, également assigné par l'Urssaf qui lui réclame 213.000 euros de cotisations impayées. Les dettes du club s'élevaient à la fin juin à 14,4 millions d'euros.

Le Mans FC, relégué sportivement en National à l'issue de la saison 2012-2013, a été rétrogradé le 9 juillet en DH (6e division) par la commission  d'appel de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) en raison de ses dettes. Alors qu'a été évoquée sa réintégration en CFA (4e division) par la Fédération française de football, le club a annoncé la semaine dernière un recours auprès du tribunal administratif de Nantes pour demeurer en National.

AFP