Le Mans dénonce des intimidations à Bastia

Publié le , modifié le

Le club de football du Mans (L2) a dénoncé vendredi soir des intimidations à son encontre lors de la mi-temps du match opposant l'équipe sarthoise à l'équipe hôte Bastia (L2), comptant pour la 3e journée de L2 et remporté par les Corses (1-0).

"Comment peut-on accepter dans le football professionnel moderne qu'une équipe visiteuse se fasse apostropher verbalement et physiquement comme l'a été l'équipe du Mans dans le couloir des vestiaires à la mi-temps du match ce soir? Comment peut-on tolérer que certains de ces agissements soient l'oeuvre de dirigeants corses?", s'interroge Le Mans FC dans un communiqué. Le club sarthois demande "aux instances du football français de sanctionner les coupables de ces débordements et de mettre définitivement fin à ces pratiques indignes du football de haut niveau", ajoute le texte.

"Le Mans FC tient enfin à féliciter le SC Bastia pour sa victoire obtenue loyalement sur le terrain", conclut le communiqué. Le club de Bastia, promu en L2 après une saison en National, est un coutumier des incidents sur son terrain Armand-Césari (Furiani). Le club est déjà dans le collimateur de la Ligue pour des incidents (caillassage du bus d'Istres) survenus juste avant la 1re journée de L2. Le 4 août dernier, la Commission de discipline de la Ligue a ainsi demandé à la Commission des compétitions d'établir un audit sur l'organisation des rencontres se déroulant au stade Armand-Cesari.

Sur le plan sportif, Le Mans FC a enregistré vendredi soir sa 3e défaite en autant de rencontres depuis le début du championnat et pointe à la dernière place de la L2. Bastia connaît pour le moment un parcours totalement inverse, avec trois victoires en trois rencontres et une place de leader.

Mathieu Baratas