Le Grand stade de Lille ouvrira "avant la fin de l'été"

Publié le , modifié le

Le Grand stade de Lille devrait ouvrir ses portes aux spectateurs des matches de football "avant la fin de l'été", a assuré vendredi Pierre Berger, le directeur général du groupe de BTP Eiffage, chargé de la construction et de l'exploitation de cette enceinte sportive et de spectacles. Ce stade ultra-moderne de 50.283 places, en proche banlieue de Lille, est le premier en France selon la formule du partenariat public-privé (PPP) et à disposer d'un toit rétractable.

 "Nous allons livrer le stade pour le football avant la fin de l'été, en  septembre et peut-être en août", a déclaré M. Berger lors d'une conférence de  presse au lendemain de la publication des résultats 2011 de son groupe. En revanche, la "Boîte à spectacles", installée sous la pelouse et conçue  pour se soulever et glisser au-dessus de sa moitié sud, sera terminée seulement  "avant la fin de l'année" mais cela était prévu par le contrat, a ajouté M.  Berger.

Cette "Aréna" intégrée de 5.300 à 29.500 places, selon la modulation  choisie, permettra l'organisation d'événements sportifs (basket-ball,  volley-ball, tennis, patinage artistique, handball, boxe) mais aussi de  spectacles vivants et de concerts, une vingtaine par an en plus des quelque 25  matches de football. La construction du stade a entraîné des "surcoûts importants", non  chiffrés, qui ont pesé sur le bénéfice net 2011, a reconnu le directeur général  d'Eiffage.

Mathieu Baratas