Le Graët a recalé Zidane pour les Bleus

Le Graët a recalé Zidane pour les Bleus

Publié le , modifié le

Dans un livre intitulé "Champions du monde 98, secrets et pouvoirs", écrit par Arnaud Ramsey et Gilles Verdez, Noël Le Graët, le président de la FFF, avoue avoir refusé à Zinédine Zidane la place de sélectionneur de l'équipe de France. Après le départ de Laurent Blanc et avant l'arrivée de Didier Deschamps, l'ancien N.10 des Bleus a en effet sollicité clairement le poste auprès du président. En vain.

"Zinédine Zidane aurait aimé diriger les Bleus. C'est clair: il le voulait ! Je l'ai rencontré à sa demande." Ces mots émanent de Noël Le Graët, président de la FFF, et sont tirés du livre "Champions du monde 98, secrets et pouvoirs", dont France Football publie certains extraits dans son édition de mardi. Cela fait un moment que l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France ne cache pas son envie de diriger, un jour, la sélection. Cette envie a été suffisamment forte pour le pousser à rencontrer le président de la FFF, et lui offrir ses services. 

"Ce n'était pas le moment, il avait d'abord besoin de diriger une équipe", explique Le Graët dans le livre. Adjoint de José Mourinho puis de Carlo Ancelotti au Real Madrid, ZZ emmagasine l'expérience et se présentera en candidat plus que sérieux lors de la succession de Didier Deschamps. En ayant qualifié l'équipe de France pour le Mondial au Brésil, son ancien capitaine est encore loin de la sortie. Mais Zidane a marqué son territoire pour une future accession au poste. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze