Noël Le Graët
Noël Le Graët le président de la Fédération Française de Football | FRANCK FIFE / AFP

Le Graët dira début 2016 s'il brigue un nouveau mandat

Publié le , modifié le

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a annoncé qu'il communiquerait sa décision de se représenter à sa succession ou pas au début de l'année 2016. "J'attends le début de l'année 2016 pour me positionner", a-t-il déclaré en marge de l'assemblée fédérale de la FFF. "Je dis à ceux qui veulent aller trop vite de faire attention à ce que la haie ne soit pas trop haute", a-t-il ensuite poursuivi, avant d'ajouter aux micros de la presse: "Partir trop tôt, c'est très dangereux".

"Je dis à ceux qui veulent aller trop vite de faire attention à ce que la  haie ne soit pas trop haute", a-t-il ensuite poursuivi, avant d'ajouter aux  micros de la presse: "Partir trop tôt, c'est très dangereux". 

Le 30 mai dernier pourtant, NLG avait assuré que son actuel mandat à la  tête de la FFF serait le dernier et qu'il ne se représenterait pas à sa  succession fin 2016. "C'est le dernier (mandat). J'aurai fait six ans, j'aurai  75 ans et il sera temps de laisser la place à des plus jeunes. Mais j'ai encore  deux ans", avait-il dit. 

Elu à la tête de l'instance le 18 juin 2011, l'ancien maire de Guingamp et  ancien président du club de la ville avait été réélu pour quatre ans le 15  décembre 2012. La prochaine élection est prévue au mois de décembre 2016. Une  année qui sera surtout marquée par l'organisation de l'Euro-2016 en France.

AFP