jordi cruyff
Jordi Cruyff, fils de. | AFP PHOTO OLIVIER MORIN

Le génie est-il héréditaire ?

Publié le , modifié le

Parce qu'Enzo Zidane a été récemment appelé chez les Bleus U19 et que Thibault Giresse s'est qualifié mercredi soir en finale de la Coupe de France avec Guingamp, francetvsport met à l'honneur les fils à papa du ballon rond qui ont croulé sous le poids de leur patronyme.

En amour comme en football, la tendance à la comparaison n'est pas annonciatrice d'un horizon sans nuage. Pire : en accentuant la pression sur les épaules du sujet, la comparaison peut devenir castratrice. On a qu'à recenser le nombre de "nouveaux Zidane" (Meriem, Meghni, Ben Arfa...) qui, poussés très tôt sous le feu des projecteurs, ont fini par se noyer dans le souvenir du plus grand héros de la France du ballon rond. Pour les "fils, de", la comparaison est couplée du poids de l'héritage familial. Les joueurs listés ci-dessous ne sont pas nécessairement "nuls" (en tout cas pas tous) à proprement parler. La plupart n'ont simplement pas réussi à garder la tête froide, ou osé défier le génie du paternel canonisé. Tout le monde ne s'appelle pas Paolo Maldini ou Youri Djorkaeff.

Edson Cholbi Nascimento (dit Edinho)

En voilà un qui, déjà tout jeune, n'assumait pas d'être le fils de l'attaquant le plus célèbre de tous les temps. Pour preuve, le fils de Pelé choisit d'enfiler les gants plutôt que les buts, de peur de ne pas faire aussi bien. Ancien portier de Santos, le rejeton du "plus plus grand joueur du XXe siècle" (désigné ainsi par la FIFA) était un joueur moyen, et a plus fait parler de lui dans la page "faits divers" que dans les colonnes sportives. Condamné à 6 ans de prison par la justice brésilienne en 1999 (pour une sombre affaire de meurtre dans une course-poursuite) avant d'être finalement relaxé, "Edinho", est arrêté par la police le 7 juin 2005, pour des liens supposés avec des trafiquants de drogue. Clamant son innocence, le fils de Pelé, qui admet sa dépendance à la Marijuana, est finalement blanchi. En 2007, son ancien club de Santos lui fait une fleur et lui offre un poste d'entraîneur des gardiens, puis de coach adjoint. 

Edinho.
Edinho.

Andreas Laudrup

A priori, il avait tout pour devenir un excellent footballeur. Fils de l'ancienne gloire danoise Michael, Andreas est né en 1990 à Barcelone, alors que son paternel fait des merveilles sous la tunique des Blaugrana. Comme Michael, aussi, il joue milieu de terrain axial et possède de grosses facilités techniques. Mais Laudrup Junior, bien que fréquemment sélectionné avec les jeunes du Danemark, a du mal à confirmer au plus haut niveau. Passé par la réserve du Real Madrid - où il refusait que soit floqué le nom de "Laudrup" sur son maillot - Andreas rejoint le club danois de Nordsjælland, mais ne s'y imposera pas non plus. En janvier 2013, il est prêté à Saint-Etienne pour 6 mois, et n'y disputera qu'un seul match (en Coupe de France, face à Meaux). Depuis, le fils de l'ex coach de Swansea coupe les citrons à Norsjaelland.

A gauche, Andreas Laudrup, face à la Juve de Kwadwo Asamoah.
A gauche, Andreas Laudrup, face à la Juve de Kwadwo Asamoah.

Jordi Cruyff

Fils d'un des joueurs et entraîneurs les plus doués de l'histoire du football, Jordi Cruyff, formé au Barça, a maintenu l'illusion quelques années, avant de rentrer dans le rang. Transféré en 1996 à Manchester United pour 2 millions de d'euros, l'international néerlandais (9 sélections) joue peu en raison de blessures à répétitions. Les Red Devils cherchent donc à s'en débarrasser et parviennent à "refiler" l'ancien milieu offensif  à Alaves, qui le cède à son tour à l'Espanyol. Las de se sentir indésirable, Jordi quitte la Liga et rejoint l'Ukraine et le Mettalurg Donetsk, où il ne joue pas plus (28 matches en 2 saisons). Sa carrière de footballeur atteint son point d'orgue en 2009, lorsqu'il s'engage pour un an avec le FC Valetta (Malte).  Depuis, Cruyff junior est secrétaire technique du Maccabi Tel-Aviv, en Israël. 

Diego Maradona Junior

"Mon nom a toujours été un problème pour les autres, mais pas pour moi", assurait le fils du Ballon d'or 1995 il y a quelques années dans un reportage sur Sky Sports. "J’ai toujours été tranquille et conscient de ne pas être Maradona. Je suis Diego, un garçon qui a très envie de jouer au football et de s’entraîner au maximum". Il fait fi des comparaisons, mais les cristallise forcément lorsqu'il intègre le centre de formation du Napoli. Diego Sinagra - du nom de sa mère - y peaufine un pied gauche qui n'est pas loin d'égaler celui de son père. En 2003, il obtient même une convocation pour l'équipe première, mais est finalement forcé à quitter les Azzurri après la faillite du club en 2004. Le début de la fin. Maradona Junior ère quelques années en sixième division, avant de donner un tournant inattendu à sa carrière et d'aller s'éclater sur le sable. En 2008, il s'engage avec le Napoli Beach Soccer, et marque la bagatelle de 31 buts en 18 rencontres. En 2013, il s'engage avec la Lazio Beach Soccer et remporte même le Scudetto. Diego Maradona Junior, longtemps voilé par l'ombre de papa, a réussi à trouver sa place au soleil.

Diego Signara.
Diego Signara.

Thibault Giresse

D'un côté, Alain, 47 sélections dans l'une des générations tricolores les plus talentueuses de tous les temps, vainqueur de l'Euro 1984, et ancien joueur de Bordeaux et Marseille. De l'autre, Thibault, actuel ailier de Guingamp, et anciennement milieu d'Amiens, Toulouse, Le Havre. Giresse Junior, qui ne partage avec son père que sa petite taille et ses oreilles décollées, ne laissera pas un souvenir impérissable dans l'histoire du football, mais accomplit son petit bonhomme de chemin. Auteur de 3 buts cette saison en L1 avec Guingamp, le joueur de 32 ans est fréquemment aligné dans le couloir gauche de l'attaque bretonne. S'il n'était pas titulaire ce mercredi soir face à Monaco, Thibault Giresse a contribué à la qualification des hommes de Gourvennec en finale de la Coupe de la Ligue. Et s'offre la possibilité de remporter enfin un trophée national majeur, alors que la retraite pointe le bout de son nez. 

Thibault Giresse.
Thibault Giresse.

Jean Charbon