Le Gazélec d'Ajaccio nie toute agression contre Alain Mboma

Publié le

Les dirigeants du Gazélec d'Ajaccio ont qualifié d'imaginaires les accusations de l'entraîneur du Paris Football Club, Alain Mboma, qui dit avoir été molesté à son hôtel vendredi après un match de National entre les deux équipes. La FFF a ouvert une enquête sur les incidents ayant eu lieu dans le stade. La commission de discipline examinera le dossier une première fois mercredi mais attendra les conclusions de sa propre instruction, dans environ deux semaines.