Le gardien uruguayen Ladislao Mazurkiewicz est mort
Mazurkiewicz sort de ses buts contre l'Angleterre lors du match d'ouverture de la Coupe du monde 66 | DPA / UPI / DPA/AFP

Le gardien uruguayen Mazurkiewicz est décédé

Publié le , modifié le

L'ancien gardien de l'équipe d'Uruguay Ladislao Mazurkiewicz, entré dans la légende du football grâce à ses duels avec Pelé, est décédé mercredi à l'âge de 67 ans à Montevideo à la suite de problèmes rénaux et respiratoires. Fernando Alves, ancien portier, l'a annoncé sur son compte Twitter.

Lev Yachine, l'un des plus grands gardiens de but de l'histoire, l'avait désigné comme son successeur lorsqu'il prit sa retraite en 1971. Désigné révélation du Mondial 1966 puis meilleur portier de la Coupe du Monde 1970, Ladislao Mazurkiewicz, l'un des plus grands joueurs uruguayens s'est éteint à Montevideo, suite à des  problèmes rénaux et respiratoires. Reconnu pour ses qualités, beaucoup le connaisse sans le savoir. En effet, c'est lui qui subit le célèbre grand pont de Pelé, qui à la suite d'une feinte sans même toucher le ballon se retrouvait face aux buts vides mais manquait le cadre en demi-finale du Mondial 1970 victoire du Brésil (3-1).

Adoubé par Yachine

L'ancien gardien de la Celeste était hospitalisé depuis une semaine avant de tomber dans le coma. Il s'était retiré du football professionnel en 1981 puis avait entraîné le Peñarol (88 89), club qui l'avait rendu célèbre comme joueur et dont il était toujours entraîneur des gardiens l'année dernière. Après avoir commencé sa carrière dans le modeste club du RC Montevideo, il avait rejoint la grande équipe du pays, gagnant la Copa Libertadores et la Coupe Intercontinentale en 1966. Il avait ensuite joué à l'Atletico Mineiro et à Grenade avant de revenir à deux reprises au Peñarol. 

Le Peñarol pour la vie

Gardien élégant de 1, 79 m, il restera dans les mémoires grâce à ses sorties rapides et sa forte personnalité. Le site internet du Peñarol n'a pas hésité à lui rendre un vibrant hommage. "Contrairement à son surnom 'Le petit', Mazurkiewicz fut un grand parmi les grands, reconnu comme le meilleur du monde à son époque". "El Chiquito" s'en va avec le record d'invincibilité d'un gardien uruguayen toujours bloqué à 987 minutes. 

Jerome Carrere