Le football reprend petit à petit dans le monde

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Slavia Prague
La Slavia Prague a repris l'entraînement, le 20 avril. | MARTIN MALY / HANDOUT/EPA/MAXPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après la Bundesliga la semaine dernière, d'autres championnats ont annoncé leur reprise pour ce week-end. Il s'agit de la République tchèque, de la Hongrie et de l'Arménie. Pour ces trois championnats, la reprise se fera à huis clos et en respectant les mesures d'hygiène bien connues de tous. Tour d'horizon de ces championnats.

Si l'Allemagne a ouvert la voie, bon nombre de pays commencent à suivre. Après la Bundesliga la semaine dernière, c'est au tour des championnats tchèques, hongrois et arméniens de reprendre du service ce week-end. Tous se dérouleront à huis clos et dans le respects des mesures sanitaires nécessaires afin de limiter la propagation du coronavirus. Si la vie footballistique va reprendre progressivement, c'est notamment parce que ces pays ont été bien moins touchés par le virus que la France par exemple.   

► En République tchèque

Les joueurs du Slavia Prague, champion en titre de République tchèque, ont été autorisés à reprendre l'entraînement à la veille de la reprise du championnat, après des tests négatifs au coronavirus, a indiqué vendredi un représentant du club. "Les joueurs du Slavia et l'encadrement ont été testés négatifs au covid-19 et reprendront l'entraînement à partir de 18h, avec l'aval des autorités sanitaires", a écrit Jaroslav Tvrdik, président du club, sur Twitter.

Les joueurs du Slavia, en tête du championnat avant la pause forcée de plus de deux mois due à la pandémie de coronavirus, avaient été placés à l'isolement après qu'un joueur avait été positif mardi dernier. La Ligue de football tchèque avait ainsi révélé en début de semaine avoir testé 1 442 joueurs des deux premières divisions et que deux d'entre eux avaient été déclarés positifs au Covid-19. Les joueurs du Slavia, qui doivent effectuer leur match de reprise mardi contre le Mlada Boleslav, club de l'autre joueur testé positif, vont passer de nouveaux tests de contrôle lundi.

Bilan du coronavirus dans le pays : En dernière phase de déconfinement, la République tchèque ne compte, officiellement, que 300 décès dus au covid-19 et 8 757 cas confirmés, pour une population de 10,5 millions d’habitants. 

► Hongrie

En Hongrie également, ce week-end de mai est synonyme de reprise. "La saison de football va se poursuivre dans un strict respect du cadre sanitaire avec les premiers matchs des demi-finales de la Coupe de Hongrie le 23 mai", a indiqué l’association regroupant les clubs de ce pays d’Europe centrale, la MLSZ. Le championnat national pourra lui reprendre le 30 mai. Là aussi, des contrôles superviseront la reprise puisque les joueurs, et tous leurs contacts, subiront des tests deux fois par semaine ou avant chaque match.

Bilan du coronavirus dans le pays : La Hongrie, pays de 9,8 millions d’habitants, recense 3 678 cas confirmés depuis le début de l’épidémie et 476 décès. 

► Arménie

Le championnat d’Arménie de football, l’équivalent de la Ligue 1 en France, reprendra lui aussi le 23 mai. La reprise s'effectuera au niveau de la 18e journée, là où le championnat s'était arrêté mi-mars comme de nombreux autres championnats dans le monde. Toutefois, cette reprise aura lieu avec des conditions particulières. La Fédération arménienne a en effet autorisé une reprise en souplesse, avec la possibilité de modifier les rencontres en dernière minute en cas de besoin, et permettant au club de pouvoir se préparer à la reprise en douceur. 

Bilan du coronavirus dans le pays : Comme la République Tchèque et la Hongrie, l’Arménie a été épargnée par l’épidémie mondiale de coronavirus. Avec moins de 6000 cas confirmés et 74 décès, les chiffres officiels ont de quoi rassurer. 

à voir aussi Reprise de la Bundesliga vue de Strasbourg : "L'Allemagne est souvent notre exemple. Aujourd'hui, c'est plutôt le contre-exemple" Reprise de la Bundesliga vue de Strasbourg : "L'Allemagne est souvent notre exemple. Aujourd'hui, c'est plutôt le contre-exemple"

► Mexique

Alors que les trois précédents pays ont autorisé la reprise de leur championnat, le Mexique a lui pris le contre-pied, en arrêtant son championnat de football sans décerner de titre."L'assemblée extraordinaire de la Liga MX a convenu de conclure le tournoi de clôture 2020 au plus tôt pour ses branches masculine et féminine", a annoncé la Ligue mexicaine de football dans un communiqué.

Aucun titre de champion n'est donc décerné chez les hommes comme chez les femmes, où 10 journées sur 17 avaient été disputées avant l'arrêt des tournois, devenu définitif vendredi. Une décision prise pour ne "mettre en danger aucun membre de la famille du football mexicain (joueurs, entraîneurs, directions, arbitres, fans et médias)", indique la Ligue. 

Bilan du coronavirus dans le pays : Le Mexique a été durement touché par l’épidémie avec plus de 56 000 cas confirmés et 6 090 décès au total, selon le décompte officiel.

à voir aussi Liga : le championnat espagnol reprendra le 11 juin avec le derby sévillan Liga : le championnat espagnol reprendra le 11 juin avec le derby sévillan

► Les reprises s'enchaînent en Europe

Si la reprise du football dans le monde s'effectue au compte-goutte, elle est toutefois bien présente et prend progressivement de l'ampleur. En Estonie, les joueurs ont repris mardi dernier. La semaine prochaine, ce sera au tour du Danemark (jeudi), de la Pologne et de la Serbie (le 29 mai), de l'Ukraine (30 mai), puis de l'Autriche (2 juin), du Portugal (3 juin) et de la Croatie (5 juin). La Liga a enfin annoncé qu'elle reprendrait le 8 juin. Rappelons toutefois que ces pays, comme la République tchèque, la Hongrie et l'Arménie mais contrairement à la France, ont été davantage épargnés par le virus.

France tv sport francetvsport