Les joueurs du FC Porto heureux
Les joueurs du FC Porto heureux | AFP - FRANCISCO LEONG

Le FC Porto roi du Portugal

Publié le , modifié le

Le FC Porto est assuré de remporter son 25e titre de champion du Portugal de football après sa victoire 2 à 1 sur le terrain de son dauphin Benfica, dimanche au stade de la Luz à Lisbonne, lors de la 25e journée. Avec un total de 71 points et 16 unités d'avance sur Benfica, le tenant du titre, le FC Porto ne peut plus être rejoint alors qu'il ne reste plus que cinq journées de compétition.

Le FC Porto a construit sa 23e victoire de la saison grâce à un but de Guarin (9e) et un penalty de Hulk (26e). Saviola avait égalisé pour Benfica sur penalty (17e) avant le deuxième but réussi par Hulk, synonyme de victoire et du titre pour les visiteurs. Dès le coup de sifflet final, les supporteurs des "Dragons" ont commencé à célébrer le 25e titre du club, qui confirme ainsi la suprématie de Porto sur le football portugais ces dernières années. Un succès qui est aussi celui d'un jeune entraîneur ressemblant beaucoup à Jose Mourinho, Andre Villas-Boas, annoncé comme un futur grand même s'il s'en défend: "Je sais que la comparaison va me suivre toute ma vie mais je ne suis pas un clone", a déclaré le coach lusitanien, heureux de ce sacre en "territoire ennemi". A Porto, des centaines de personnes euphoriques, agitant des drapeaux bleus et blancs aux couleurs du club, se sont également concentrés sur l'une des principales avenues de la ville du nord du pays. 

Record attendu

Depuis 2003, où sous l'ère José Mourinho le club avait enchaîné les succès en gagnant notamment la Coupe de l'UEFA en 2003 et la Ligue des champions en 2004, l'équipe du nord du Portugal s'est aussi imposée en championnat, le Benfica n'ayant ravi le titre qu'en 2005 et 2010. Cette saison, le FC Porto est toujours invaincu en championnat. Le club, qui a enregistré 23 victoires depuis le début de la saison, pourrait ainsi égaler le record de la saison de 1972/1973, détenu par Benfica qui n'avait fait que deux matches nuls, soulignaient dimanche les médias portugais. Le "classico" de dimanche soir a toutefois été marqué par quelques incidents entre les supporteurs des deux clubs donnant lieux à plusieurs interpellations, selon la police.