Le club belge d'Anderlecht reprendra les entraînements lundi... sur la base du volontariat

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Nacer Chadli, joueur d'Anderlecht, à l'entraînement
Nacer Chadli, joueur d'Anderlecht, à l'entraînement | VIRGINIE LEFOUR / BELGA MAG / Belga

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que le football belge a annoncé il y a deux jours qu'il repoussait sa décision d'annuler la fin du championnat, le club d'Anderlecht a décidé de reprendre les entraînements dès lundi, mais dans des conditions bien particulières. Négocié en interne, ce retour sur les terrains ne se fera que pour les joueurs qui le souhaitent. Ceux qui préfèrent rester confinés n'ont aucune obligation de se présenter à l'entraînement lundi, a annoncé Anderlecht, deuxième club belge après Genk à prendre cette initiative.

Après Genk la semaine dernière, Anderlecht est le deuxième club belge à retrouver les terrains de football. Lundi, le centre d'entraînement du club sera à nouveau ouvert, mis à disposition des joueurs qui souhaiteraient s'y rendre. Une décision confiée à la RTBF par l'attaché de presse du club, David Steegen : "Dès lundi, les joueurs sont les bienvenus à Neerpede pour des séances traditionnelles, dans le respect évidemment des consignes de sécurité et d'hygiène". 

à voir aussi Coronavirus - Football : Reprendre les matches ? La priorité, c'est de reprendre l'entraînement Coronavirus - Football : Reprendre les matches ? La priorité, c'est de reprendre l'entraînement

La reprise se fera donc sur la base du volontariat : les joueurs souhaitant retrouver les terrains pourront se présenter à l'entraînement tandis que ceux qui souhaitent respecter le confinement pourront rester chez eux. Bien que les joueurs n'aient jamais cessé les séances d'entraînement, comme le précise David Steegen, certains d'entre eux qui habitent dans des appartements ne pouvaient pas s'exercer dans des conditions optimales. "D'où cette décision de rouvrir Neerpede", explique l'attaché de presse au quotidien belge.

Des mesures drastiques à l'entraînement

En revanche, des mesures drastiques seront prises par le club, actuel 8e de la Jupiler Pro League, afin d'éviter tout risque de contamination, comme le précise David Steegen : "Chaque joueur présent à Neerpede observera les distances de sécurité et les entraîneurs dirigeront les exercices en respectant la distance sociale. [...] Tout le matériel utilisé sera désinfecté, avant et après chaque séance. Les joueurs n'auront pas accès aux vestiaires, chacun se changera et se douchera chez soi. Il y aura une place de parking désigné pour chacun, la rotation des joueurs se fera selon un horaire précis pour éviter tout risque."

La RTBF précise que cette décision d'un retour à l'entraînement sur la base du volontariat a été prise par le club, le staff et les joueurs, qui ont discuté ensemble de cette idée par l'intermédiaire du capitaine de l'équipe, Vincent Kompany. Ce dernier, retourné au club en début de saison en tant qu'entraîneur-joueur, avait fini par céder sa place de coach pour se consacrer exclusivement au terrain. Un statut qui lui a donc permis de se montrer influent dans ce processus de retour sur les terrains d'entraînement. Et alors que la Pro League a décidé de repousser sa décision d'annuler la fin du championnat, Anderlecht pourrait faire partie des équipes les plus affutées en cas de retour à la compétition.