Ballon rond
Un ballon rond | Sipa

Le Cameroun éliminé

Publié le , modifié le

Le Cameroun, quadruple vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations (1984, 1988, 2000 et 2002), ne participera pas à l'édition 2013. Le Cap Vert a en effet éliminé la formation des Lions indomptables à l'issue du match retour des barrages de la CAN. Le succès 2-1 des Camerounais n'a pas été suffisant pour faire la différence face au Cap Vert, qui s'était imposé 2-0 lors du match aller.

C'est la deuxième fois d'affiée que le Cameroun échoue à se qualifier pour la CAN. A l'aller, les Lions indomptables avaient été battus 2 à 0. Le revers est d'autant plus cruel pour les coéquipiers de Samuel Eto'o, dont c'était le grand retour en équipe nationale, que son adversaire n'avait jusque-là jamais réussi à se qualifier pour une phase finale de la CAN. Les choses ne pouvaient plus mal commencer pour les hommes de Jean-Paul Akono qui encaissaient un but dès la 12e minute par Heldon, sur coup franc, au stade Ahmadou Ahidjo.

Assommés, les Camerounais, qui devant dès lors marquer 4 buts pour espérer se qualifier, parvenaient toutefois à égaliser par Achille Emana dix minutes plus tard (22), de près. Et malgré une nette domination en seconde période, beaucoup de pression exercée sur un adversaire opiniâtre et un tir sur le poteau de Eto'o, les Lions ne parvenaient qu'à inscrire un second but par Fabrice Olinga, pour sa première sélection, d'une superbe volée dans le temps additionnel (90+4).

Cette rencontre marquait le retour d'Eto'o en équipe nationale après un an d'absence suite à une suspension de huit mois prononcée à son encontre par la Fédération camerounaise pour avoir boycotté un match amical contre l'Algérie. Ainsi il avait manqué le match aller perdu au Cap Vert, soldé par une humiliante défaite 2 à 0. Akono avait également rappelé pour cette rencontre quelques anciens comme Modeste Mbami, Jean II Makoun, Mohamadou Idrissou, Pierre Webo ou encore Pierre Womé, mais cela n'a pas été suffisant, au grand dam de spectateurs partis pour beaucoup avant la fin sous une forte pluie.

AFP