Alex
Le Brésilien Alex, nouvelle recrue du PSG | AFP - Ben Stansall

Le Brésilien Alex débarque au PSG

Publié le , modifié le

Le PSG tient sa nouvelle recrue. Le Brésilien Alex a été présenté, vendredi, au Parc des Princes. Il s'est engagé pour deux ans et demi. Le montant de son transfert n'a pas été annoncé. A 29 ans, le défenseur quitte Chelsea pour participer au défi du Paris Saint-Germain qui a confirmé que la piste Carlos Tevez était abandonnée. Celle de Thiago Motta reste d'actualité.

Le PSG continue de densifier sa défense. Après Maxwell, arrière-gauche arrivé de Barcelone, et Ronan Le Crom, recruté comme 3e gardien, Alex est venu s'ajouter officiellement à l'arrière-garde parisienne. Le Brésilien a été présenté à la presse, vendredi au Parc des Princes, en présence de Leonardo. Le défenseur quitte Chelsea pour le Paris Saint-Germain après avoir paraphé un contrat de deux ans et demi. Son transfert est estimé à cinq millions d'euros. "Je connaissais l'immense grandeur du PSG et cela m'a donné envie de venir, a-t-il confié lors de sa présentation. En plus, j'ai passé deux ans avec Carlo Ancelotti à Chelsea. Ces deux derniers mois, je voulais partir et  finalement on a entamé des conversation avec le PSG. Tout s'est très bien  passé."

Ancelotti: "Alex, un joueur fantastique"

Formé à Santos, Alex avait rejoint les Blues en 2004 avant d'être prêté dans la foulée au PSV Eindhoven jusqu'à l'intersaison 2007, glanant au passage trois titres nationaux avant de revenir dans la capitale londonienne. Cette saison, il était très peu utilisé par son entraîneur, André Villas-Boas, qui ne l'a titularisé qu'à trois reprises en Premier League.

"Je le connais très bien. C'est un joueur fantastique et un homme fantastique. Il a beaucoup d'expérience car il a joué le championnat néerlandais, anglais, en équipe nationale (18 sélections, ndlr) et beaucoup de matches de Ligue des champions", a énuméré Carlo Ancelotti, qui l'a eu sous ses ordres entre juin 2009 et mai 2011. "C'est un grand professionnel et je pense qu'il fera une bonne saison. J'aime ce genre de joueur." Alex ne devrait pas être aligné à Brest lors la 21e journée. Il fera ses débuts à la journée suivante, le 4 février face à Evian Thonon-Gaillard.

Tevez "pas une bonne opportunité"

Si la venue d'Alex fait forcément plaisir au tacticien italien qui retrouvera ainsi un homme de confiance, celle de Carlos Tevez ne semble plus vraiment d'actualité dans sa tête. "Pour Tevez, c'est fini, confie Ancelotti. Il y a aura peut-être une autre opportunité. On a parlé avec lui, il nous a dit qu'il serait content de jouer pour le PSG. Mais quand on ne trouve pas d'accord..." Il ne cache pas que l'équipe a besoin d'un attaquant, mais l'Italien rajoute que c'est le PSG qui n'a pas voulu insister, estimant que sa venue "n'était pas une bonne opportunité. Ce n'est pas une question de  comportement. Il y a l'offre et la demande et si ça ne correspond pas, ça s'arrête".

Des propos confirmés par Leonardo. "Les négociations ont été arrêtés il y a cinq jours", explique le Brésilien, ajoutant que les offres annoncées dans la presse étaient "exagérées". Le statut d'extra-communautaire du buteur argentin était, semble-t-il, également un frein avec sa venue, avec déjà quatre joueurs extra-communautaires (Ceara, Bisevac, Maxwell, Alex). La porte reste néanmoins ouverte pour l'été prochain. En attendant, le PSG devra compter avec deux attaquants (Gameiro, Hoarau) depuis le départ de Mevlut Erding à Rennes. En revanche, la venue de Thiago Motta reste obscure. L'Inter Milan ne veut pas le lâcher, mais Paris continue de discuter en attendant de saisir une opportunité. "On a de bons rapports avec tout le monde. C'est une question de choix. L'Inter veut le garder. On le fera si c'est bien pour tout le monde. Il a montré son envie de venir et ça c'est très important", conclut Leonardo.