Le Brésil accepte les excuses de la Fifa

Publié le , modifié le

Le Brésil a accepté les excuses de la Fifa et la présidente Dilma Rousseff recevra le président de l'organisme gérant le football mondial, Joseph Blatter, a déclaré le ministère des Sports.

"Le gouvernement fédéral accepte les excuses de la Fifa et exige que cela ne se reproduise pas", a indiqué le ministère dans un communiqué après la controverse provoquée par les déclarations du secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke qui avait dit que le pays devait se donner "un coup de pied aux fesses" pour rattraper les retards dans les infrastructures, à deux ans du Mondial.

Gilles Gaillard