Bâle contre le Bayern
Le capitaine munichois Lahm contré par le Suisse Steinhoefer | AFP - FABRICE COFFRINI

Le Bayern s'incline à Bâle en Ligue des Champions

Publié le , modifié le

Premier club suisse à se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des Champions, le FC Bâle s'est rapproché des quarts de finale en s'imposant (1-0) à domicile contre le Bayern Munich. Si l'ancien Rennais Alexander Frei avait touché la barre transversale (19e), les Suisses n'ont été libérés qu'à la 86e minute, par un tir de Stocker. Ce succès place les Bâlois en position idéale avant le match retour en Bavière.

C'est encore un coup de tonnerre. Après avoir participé activement à l'élimination de Manchester United lors de la phase de poule, Bâle se trouve à un match d'écarter un autre grand nom d'Europe: le Bayern Munich. Bien sûr, ce n'est que la mi-temps de ce 8e de finale. Bien évidemment, la pression de l'Allianz Arena sera terrible lors du match retour. Mais en 90 minutes, les Suisses ont encore fait monter un peu plus la fièvre dans le camp de leurs supporteurs.

Bâle a d'abord eu le mérite de ne pas se laisser impressionner par les premières minutes de la rencontre, où Ribéry, par deux fois, voyait le portier , Sommer, s'interposer lors de ses tentatives de près (3e, 11e). Une fois ce premier quart-d'heure franchi sans dommage, les Helvètes ont commencé à poser bien des soucis à l'arrière-garde bavaroise. C'est d'abord, Dragovic, qui détournait de la tête un centre, Neuer le déviant sur son propre poteau (17e). Le duo Streller - Frei passait ensuite à l'action, le premier voyant son lob détourné du bout des gants par Neuer (16e), avant qu'Alexander Frei ne trouve la barre transversale sur un service de Park (19e). Cette première période tournait à l'avantage de Bâle, même si Abala voyait son tir contrôlé en deux temps par Sommer (29e). Mais après la pause, cela changeait. Sans pour autant permettre aux Munichois d'ouvrir le score, malgré des occasions d'Alaba (62e), Lahm (68e). L'entraîneur helvète Heiko Vogel réussissait alors un très bon coup en faisant entrer Stocker et Zoua. Ses deux remplaçants ne tardaient pas à s'illustrer puisque le Camerounais lançait Stocker à l'entrée de la surface: la frappe du milieu suisse passait entre les jambes de Neuer pour le seul but du match (1-0, 86e).

En s'inclinant à Bâle, le Bayern se met une forte pression avant le 8e de finale retour. Distancés par leurs rivaux en Bundesliga, ils seraient bien inspirés d'être beaucoup plus imaginatifs et productifs dans leur stade lors du match retour, celui-là même qui recevra la finale de la Ligue des Champions, en mai prochain.