Joie Franck Ribéry Bayern Munich 12 2010
La joie de Franck Ribéry (Bayern Munich) | AFP - Stache

Le Bayern à la conclusion ?

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich, nanti d'un but d'avance grâce à Gomez (1-0 à l'aller), reçoit l'Inter Milan en 8e de finale retour de la Ligue des champions avec une idée de revanche sur la finale perdue la saison dernière. Depuis ce 22 mai 2010, les deux clubs ont perdu de leur superbe. Munich a fait une croix sur le titre tandis que les Interistes essaient encore de sauver les apparences, et celle de l'Italie, sans représentant en quarts de finale en cas d'élimination.

C'est peut-être l'heure du grand pardon. Après quelques semaines chaotiques qui ont convaincu la direction de se séparer de Louis van Gaal en fin de saison, une nouvelle qualification pour les quarts détendrait sans doute l'atmosphère dans un club qui a déjà fait une croix sur le titre de champion, promis à Dortmund. Les Bavarois se sont d'ailleurs repris ce week-end en fessant Hambourg 6-0, grâce surtout à son duo "Robbery" (Robben et Ribéry), le premier signant un triplé samedi. Libéré du poids Van Gaal, même dans trois mois, le groupe s'est donné une nouvelle motivation. Vers une nouvelle finale ?

L'Inter Milan, neutralisée à Brescia (1-1) vendredi, peut elle encore revenir sur l'AC Milan en Serie A (cinq points de retard). Toutefois, les Nerazzurri n'entendent pas pour autant lâcher la C1 dont ils sont tenants du titre. Leonardo comptera sur Eto'o, auteur de 35 buts en 43 matches cette saison (club et sélection confondus), et Sneijder, qui revient en grande forme. En revanche l'Inter a des soucis en défense. Lucio est blessé et n'est pas sûr de jouer, et ses possibles remplaçants ne sont pas de son niveau, Marco Materazzi a très peu joué cette saison, et Ivan Cordoba est passé au travers contre Brescia vendredi. Méfiance.