Arsenal Chakhtior Luiz Adriano
Luiz Adriano prend les devants | AFP-Supinsky

Le Bayern déroule, Arsenal défait

Publié le , modifié le

Cette 4e journée de Ligue des Champions a connu son petit lot de surprises avec notamment la défaite d'Arsenal sur le terrain du Chakhtior Donetsk (2-1). Le Bayern ne s'est en revanche pas fait surprendre à Cluj, s'imposant sur le score large de 4-0 et est d'ores et déjà qualifié pour les huitièmes de finale.

Le Bayern a réalisé un sans faute avec une quatrième victoire en autant de rencontres. Avec 12 points dans sa besace, le club bavarois est mathématiquement assuré de sa qualification. Face à Cluj, les Munichois n'ont pas fait dans la demi-mesure. Gomez a réalisé le coup du chapeau (12e, 24e et 71e) et Müller y est allé de son petit but en toute fin de rencontre (90e, 4-0). La Roma, auteur d'une victoire peu aisée à Bâle (3-2), prend la deuxième place du groupe E avec six points, soit trois de plus que son adversaire du jour, et Cluj.

Dans le groupe H, Arsenal reste bien leader, mais s'est fait rejoindre par le Chakhtior Donetsk après avoir perdu contre celui-ci (2-1). Le club londonien possède neuf points, autant que l'équipe ukrainienne, mais reste en tête à la faveur d'une meilleure différence de but (+ 11 contre + 1). Cette défaite arrange les affaires de Braga, vainqueur (1-0) face au Partizan Belgrade. A seulement trois longueurs des deux premiers, le club portugais peut encore espérer décrocher une qualification.

Réactions:
Louis van Gaal (entraîneur du Bayern Munich, au  micro de la chaîne de télévision Sat.1): "On progresse de match en match et on a  très bien joué aujourd'hui. Mario (Gomez) a encore marqué trois buts, il  traverse une bonne période après avoir eu un passage plus difficile. J'ai eu un  problème avec Uli Hoeness, mais c'est maintenant terminé, nous allons continuer  à travailler ensemble et on va se parler plus souvent".
      
Philipp Lahm (capitaine du Bayern Munich, au micro de la chaîne de  télévision Sat.1): "On a livré un bon match et on est resté concentré pendant 90  minutes, même s'il y avait une atmosphère particulière avant ce match. D'entrée  de jeu, on a montré à notre adversaire qu'on était sérieux. Avant, on ne jouait  pas de façon catastrophique, mais on manquait de réussite. On enchaîne les  victoires ces derniers temps et cela fait la différence, cela nous donne  confiance et certitude. Tout n'est pas encore parfait, on ne peut être content  d'avoir dix points de retard sur le leader en Championnat".

Romain Bonte