Lionel Messi Barcelone 082011
Lionel Messi (Barcelone) | AFP - VALERY HACHE

Le Barça ne laisse que les miettes au Real

Publié le , modifié le

Leur rivalité a animé les scènes espagnoles et européennes toute la saison. Considérés comme les deux plus grands clubs de football actuels, le Barça et le Real Madrid se sont retrouvés à sept reprises en 2011. A chaque fois la même constance et la domination de la formation catalane, triple championne d’Espagne en titre et victorieuse de la Ligue des champions.

20 avril 2011. Au terme d’un match plus musclé que spectaculaire, le Real Madrid vient de remporter la Coupe du roi (1-0) contre son rival honni, Barcelone. On croit alors la tendance inversée entre ces deux grands poids-lourds de la scène européenne. Mais la victoire de la Maison blanche, la première (et la seule !) de l’ère Mourinho, sera un trompe l’œil. Tout au long de la saison, le FC Barcelone a pris la mesure de son adversaire. D’abord en championnat, avec un début de saison tonitruant et une "manita" (cinq buts comme les cinq doigts de la main) fin 2010, avant d’assoir sa domination en demi-finale de la Ligue des champions (0-2) et (1-1). A la clef, un troisième titre consécutif de champion d’Espagne, et un nouveau sacre en C1 après celui de 2009.

La rivalité entre les deux clubs s’est jouée à tous les niveaux. D’abord entre la capitale madrilène et sa concurrente catalane. Puis, entre deux entraîneurs à la philosophie de jeu et au tempérament bien différents : Jose Mourino et Pep Guardiola. Enfin, entre les deux meilleurs joueurs de la planète : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. A ce petit jeu là c’est la "Puce" argentine qui a raflé la mise face au Portugais. Maillon indispensable de son équipe, il est en lice pour sa propre succession pour le ballon d’or. Un triplé que seul Michel Platini avait effectué en 1983, 84 et 85.

Barcelone a régné sans partage sur l’Europe en 2011, faisant du Real Madrid son faire-valoir de luxe. Une tendance qui pourrait encore se confirmer pour la saison en cours. A moins que...