FIFA
Le siège de la FIFA à Zurich | MICHAEL BUHOLZER / AFP

L'avocat de Platini plaide la cause de son client devant la Fifa

Publié le , modifié le

L'avocat de Michel Platini, Me Thibaud d'Alès, a assuré que son client "est innocent" à sa sortie de 9 heures d'audition devant la justice interne de la Fifa vendredi à Zurich, pour défendre le président de l'UEFA menacé de radiation à vie et qui boycottait cette audience pour dénoncer un procès truqué.

"Michel Platini est innocent, comme nous l'avons démontré devant les juges,  en produisant de nombreuses preuves et des témoignages écrits. Nous espérons  que la commission d'éthique de la Fifa dira le droit", a indiqué Me D'Alès, du  cabinet Clifford Chance à Paris devant les journalistes présents au siège de la  Fifa. Le verdict est attendu lundi matin, a confirmé à l'AFP une source proche de  la Fifa. Platini avait annoncé dès mercredi qu'il ne se rendrait pas devant ce  tribunal de la Fifa, afin de "signifier sa plus profonde indignation" face à  une procédure que l'ex-star de la Juventus considère comme "uniquement  politique et visant à l'empêcher de se présenter à la présidence de la Fifa".

Son avocat était arrivé tôt en taxi. Il a plaidé la cause de l'ex-triple  Ballon d'Or de 9h00 du matin (8h00 GMT) à 18h00 (17h00 GMT). Il est reproché à Platini d'avoir reçu 1,8 million d'euros en 2011 de la  part de Joseph Blatter, président aujourd'hui démissionnaire de la Fifa, pour  un travail de conseiller achevé en 2002, sans contrat écrit. Le Français âgé de 60 ans a toujours clamé sa bonne foi, réfutant tout  soupçon de corruption et évoquant un reliquat de salaire touché sur la base  d'un contrat oral. La justice suisse reconnaît ce type de contrat. Blatter, suspendu provisoirement jusqu'au 5 janvier, comme Platini, est  également visé pour un contrat de droits TV présumé déloyal envers la Fifa.  Contrairement à Platini, Blatter s'est présenté en personne jeudi devant les  juges de la Fifa où il avait été entendu 8 heures.

AFP