Atlético champion Ligue Europa
L'Atlético de Madrid, vainqueur de la Ligue Europa 2018. | FRANCK FIFE / AFP

L’Atlético de Madrid dompte l’OM et remporte la Ligue Europa (3-0)

Publié le , modifié le

Auteur d’une première période toute en réussite puis d’une seconde pleine de domination, l’Atlético de Madrid a remporté la 3e Ligue Europa de son histoire en battant l’Olympique de Marseille grâce à deux buts de l’attaquant français Antoine Griezmann et un de Gabi (3-0). Le capitaine de l’OM, Dimitri Payet, est sorti sur blessure en première mi-temps.

Finalement, l’OM n’aura rien cassé chez Jean-Michel Aulas. Auteurs d’un début de match de qualité, les joueurs de Rudi Garcia ont ensuite vécu désillusion sur désillusion. D’abord un but offert à Antoine Griezmann (21e) par Steve Mandanda et Zambo Anguissa, puis la sortie sur blessure à une cuisse de leur capitaine Dimitri Payet (32e), avant de sombrer au retour des vestiaires sur un ballon piqué du même Griezmann (50e) et d'une frappe de Gabi en toute fin de match (89e). Grâce à son réalisme qu’on lui connaît, l’Atlético de Madrid remporte la 3e Ligue Europa de son histoire sur la pelouse d’un Groupama Stadium en feu.

L’OM démarre fort

Comme à son habitude, l’OM botte en touche dès le coup d’envoi afin de faire valoir son pressing. Une tactique payante qui aurait pu se concrétiser par un but dès la 3e minute de jeu si Valère Germain n’avait pas totalement raté son face à face avec Oblak  suite à une magnifique ouverture en profondeur de Payet. Les Marseillais continuaient de pousser. D’une demi-volée, Adil Rami tentait sa chance (5e), avant que Dimitri Payet n’y aille de son tir du droit (19e) pour ponctuer une très bonne entame de match, malheureusement sans ouverture du score. 

Coup de poignard 

Sauf que l'Atlético est connu pour sa capacité à marquer sans avoir à se procurer beaucoup d'occasions. Sur une passe en retrait de Luiz Gustavo, Mandanda relance dans l’axe sur Zambo Anguissa. Le milieu défensif camerounais rate complètement son contrôle qui se termine en offrande pour Antoine Griezmann. L’attaquant de l’équipe de France fixe Steve Mandanda, ouvre son pied gauche pour inscrire son 5e but en Ligue Europa de la saison (21e) et ouvrir le score contre le cours du jeu. En Ligue Europa, l’Atletico a ouvert le score 30 fois et n’a ensuite perdu aucun match.

Les larmes de Payet 

Selon l’adage, le capitaine doit être le dernier à quitter son navire. Sauf que ce mercredi soir, quand Dimitri Payet restait au sol sur blessure – apparemment touché à une cuisse - il était le premier à sortir de la pelouse du Groupama Stadium de Lyon. Rudi Garcia se voit obliger de remplacer son capitaine, en larmes, par le jeune Maxime Lopez (32e). Un être vous manque et tout est dépeuplé ? C’est en tout cas toute l’équipe marseillaise qui a eu l’air perdue jusqu’à ce que l'arbitre ne les libère.

Antoine Griezzmann en bourreau

Au retour des vestiaires, sous une pluie battante, l’Atlético décide d’accélérer le jeu. Et il ne fallut pas plus de 5 minutes aux Colchoneros pour alourdir le score. D’un petit ballon piqué plein de finesse, Antoine Griezmann remettait ça (2-0, 50e) pour inscrire son 29e but de la saison et devenir par la même occasion le premier joueur français à marquer un doublé en finale de la Ligue Europa. Mieux encore, il brise sa série de finales perdues (Ligue des champions et Euro 2016) pour s'offrir le premier trophée majeur de sa carrière.

Le score aurait pu être encore plus lourd si Diego Godin n’avait pas manqué la lucarne de Steve Mandanda de quelques centimètres suite à un corner côté droit (52e). L'OM, plein d'orgueil, tentait de revenir à un but d'écart pour vivre une fin de match folle et débridée mais le sort en a voulu autrement. A l'image de cette tête croisée de Kostas Mitroglou sur un centre de Morgan Sanson heurtant violemment le poteau avant de flirter avec la ligne. Sans pitié, l'Atlético a terminé le travail au milieu des fumigènes par l'intermédiaire de Gabi, croisant un tir qui trompait le portier de l'OM sur sa gauche (3-0, 89e). 

L’Atlético de Madrid remporte la compétition, sa troisième Ligue Europa en 8 ans (2010, 2012, 2018). Mais que le parcours des vaincus fut beau. Marseille a disputé sa 5e finale européenne alors qu'aucun autre club français n'en a disputé plus de deux dans l'histoire. Place désormais à la dernière journée de Ligue 1 avec l’accueil d’Amiens ce samedi pour terminer la saison en beauté.

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti