Allemands et Français se sont neutralisés
Antonio Rudiger aux prises avec Paul Pogba | AFP - Helge Prang

Ligue des Nations : L'Allemagne et la France en panne d'efficacité (0-0)

Publié le , modifié le

L'Allemagne et la France se sont séparées sur un score nul et vierge (0-0) lors du 1er match de la Ligue des Nations jeudi à Munich.

Un match au ralenti

Pour sa première sortie avec deux étoiles sur le maillot, l'équipe de France n'a pas vraiment dominé son sujet. La faute sans doute à un vrai manque d'engagement, des actions décousues,  du déchet technique, et surtout beaucoup de mal à retrouver la dynamique collective qui lui avait réussi au Mondial. Les Français se sont montrés très brouillons en attaque, ne se créant que peu de véritables occasions: une frappe de Mbappé sans danger pour Neuer, puis une tête de Giroud détournée par le portier allemand. Ce même Giroud, peu en verve, ratant la reprise d'un centre de Mbappé en fin de première période.

Certes les Français ont choisi de laisser la possession à leurs adversaires, mais contrairement à ce qu'ils pensaient pouvoir faire, ils n'ont pas été très performants dans leurs contres. Le milieu de terrain a été très décevant, et seuls les latéraux, par leur apport offensif, ont donné un peu de rythme.  

Areola sauve les Bleus 

Les Allemands n'ont guère été plus entreprenants, mais ils ont su profiter de la baisse de régime de la France dans les dernières vingt minutes, pour porter le danger sur son but. Mais Alphonse Areola, que l'on atendait pour sa première titularisation, a montré toute l'étendue de son talent. Car c''est bien au portier  parisien que les hommes de Didier Deschamps doivent de ne pas avoir concédé la défaite.

Le grand gardien s'est interposé à plusieurs reprises d'abord sur une frappe de Werner en première période, mais surtout lors d'une grosse séquence de la Mannschaft: sur une frappe de Hummels, puis en repoussant un tir de Müller (72e) et enfin en sortant deux fois dans la même minute (75e), d'abord devant un centre-tir de Müller puis sur une tête énorme de Ginter. Les dernières minutes ont été à l'avantage de l'Allemagne, moins touchée physiquement, mais qui n'a plus porté le danger une fois l'orage passé, les Bleus s'appliquant alors à tenir le résultat. 

France tv sport francetvsport