L'AFC suspend son chef, le Qatari Bin Hamman

Publié le , modifié le

La Confédération asiatique de football (AFC) a annoncé avoir suspendu temporairement son chef, le Qatari Mohamed Bin Hamman, en raison de soupçons de violations du code éthique.

Le Qatari est accusé depuis plusieurs mois d'avoir acheté les voix de délégués de la Fifa, lors de l'élection du président de cette instance, en 2011, où M. Bin Hammam était opposé au président sortant, Joseph Blatter. Il aurait acheté des voix lors d'une réunion de la Confédération du football caribéen début mai 2011 à Trinité-et-Tobago, avec des enveloppes contenant 40.000 dollars (29.000 euros).

Julien Lamotte