Bernard Lacombe, Lyon, OL
Bernard Lacombe | CELIK ERKUL/MAXPPP

Lacombe évoque une boutade pour ses propos sur les femmes

Publié le , modifié le

Bernard Lacombe, conseiller du président de Lyon, Jean-Michel Aulas, a évoqué mardi dans un communiqué "une boutade" pour ses propos tenus sur les femmes lundi sur RMC et s'est dit "désolé si ses déclarations ont pu les blesser, en particulier les sportives".

Le dirigeant de l'OL Bernard Lacombe avait affirmé lundi "ne pas vouloir discuter de football  avec les femmes". "C'est ma vision des choses. Qu'elles retournent à leurs  casseroles. Cela ira beaucoup mieux comme ça", avait-il dit en réponse à une auditrice. Celle-ci avait estimé que Benzema "était une grosse blague qui n'a pas  marqué depuis 2012". "Il n'a pas chanté la Marseillaise et n'est pas  représentatif d'un Bleu".

Lacombe voulait seulement défendre Benzema

"Je suis désolé si mes propos tenus hier ont pu blesser les femmes  et en particulier les sportives et les footballeuses, mais ma seule intention  était de répondre par une boutade à une énième critique à l'encontre de Karim  Benzema, avec une mise en cause de ses qualités qui m'est apparue  particulièrement gratuite et inacceptable", a notamment précisé Lacombe. "J'aurais réagi avec autant de véhémence si cette critique sur Karim  Benzema était venue d'un homme, avec des mots évidemment différents mais certainement tout aussi colorés", a souligné l'ancien avant-centre  international qui ne souhaitait "attaquer personne mais défendre un joueur qui ne mérite pas un tel traitement".

L'OL gêné

"Je pense témoigner, au quotidien, à Sonia (Bompastor, capitaine de  l'équipe féminine de Lyon double championne d'Europe) et à ses partenaires le  respect que je leur porte, l'admiration que j'ai pour leur qualité de  footballeuses comme pour leurs formidables performances. Certaines d'entre  elles viennent régulièrement échanger avec moi et c'est toujours avec un  immense plaisir que nous parlons de football, de tactique et que je leur donne  certains conseils", a-t-il ajouté pour prouver sa bonne foi. L'entraîneur des féminines de l'OL Patrice Lair n'a semble-t-il pas apprécié la boutade à sa juste valeur. Même le président Aulas a paru gêné aux entournures.

Jerome Carrere