La suspension à vie de Hammam levée

Publié le , modifié le

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne a levé jeudi la suspension à vie de toute activité liée au football qui avait été infligée par la Fifa au Qatariote Mohamed Bin Hammam, ex-président de la Confédération asiatique du football (AFC), indique un communiqué du TAS.

Le TAS a constaté notamment une absence de "preuve directe". Bin Hammam  était accusé par la Fifa d'avoir acheté des voix pour l'élection à la  présidence de la Fifa lors d'une réunion de la Confédération du football  caribéen début mai 2011 à Trinité-et-Tobago, avec des enveloppes contenant  40.000 dollars (29.000 euros).