La sélection italienne ne se réunira pas en février

La sélection italienne ne se réunira pas en février

Publié le , modifié le

La Fédération italienne de football (FIGC) et le sélectionneur Antonio Conte ont annulé mardi le stage des internationaux prévu du 9 au 11 février, en regrettant l'opposition de la majorité des clubs.

"La FIGC, à la demande du sélectionneur, a décidé de ne pas organiser le stage de la +Nazionale+", a écrit la Fédération dans un communiqué, soulignant "l'indisponibilité de certains clubs, qui ont renâclé de manière informelle à laisser leurs joueurs". "Vu les réponses reçues, nous avons choisi de ne pas organiser un stage qui risquait de n'être utile ni à la Nazionale+ ni aux clubs", a précisé Conte. Le renoncement au stage se veut "un signal de respect des intérêts de tous", a ajouté le président de la FIGC, Carlo Tavecchio. Il a rappelé que la "priorité" de la Fédération reste de trouver des "plages de travail au-delà des pauses internationales". M. Tavecchio a demandé à l'avenir aux clubs de fournir des "réponses plus cohérentes".

Les clubs de Serie A, notamment ceux engagés en coupes d'Europe, se sont opposés à l'organisation d'un stage en plein préparation des 8e de finale de Ligue des champions (Juventus Turin) et 16e de finale d'Europa League (AS Rome, Naples, Inter Milan, Fiorentina et Torino). Les prochains matches de l'Italie se jouent le 28 mars à Sofia contre la Bulgarie, en qualifications pour l'Euro-2016, et le 31 mars en amical contre l'Angleterre à Turin, au Juventus Stadium.

AFP