Totti AS Rome
Francesco Totti | ANDREAS SOLARO/AFP

La Roma garde le cap

Publié le , modifié le

La Roma a obtenu un succès précieux (4-2) face à Parme mercredi en match en retard de la 22e journée du championnat d'Italie, qui lui permet de conforter sa deuxième place, à 8 points de la Juventus Turin. Si l'AS.Rome n'a plus qu'un infime espoir de venir rechercher la Juve pour le titre, elle creuse l'écart sur son poursuivant Naples, avec 9 points d'avance..

"Tant que l'arithmétique ne nous condamne pas, il faut y croire", assure l'entraîneur romain Rudi Garcia. La Juve peut-elle s'écrouler, après 26  victoires, 3 nuls et seulement 2 défaites? "C'est déjà arrivé", a  répondu le technicien français. "Je suis optimiste, positif et ambitieux. Comme tout le monde dans ce  club. Il faut regarder vers le haut, c'est le meilleur moyen d'atteindre des objectifs élevés". Même si l'écart semble trop important en faveur de la Juve, "il faut tout  faire pour être prêts si la possibilité de rejoindre la première place se présentait", a-t-il ajouté. 

Pour l'heure, il fallait terminer un match de la 22e journée, à peine commencé et interrompu  par le déluge de février sur le score de 0-0. 82 minutes plus tard (le temps qu'il restait à jouer) l'équipe de la capitale tenait sa 22e victoire, face à une équipe de Parme décevante qui après avoir longtemps fait figure d'épouvantail en restant invaincue en Serie A pendant 17 matches, restaient sur deux défaites d'affilée, d'abord contre la Juve (2-1) puis à la dernière  seconde contre la Lazio (3-2), quatre jours plus tôt dans ce même stade Olympique de Rome. 

Totti toujours là 

Les superstitieux et les nombreux tifosi de la Roma avaient raison de se montre confiants en rappelant que le capitaine Francesco Totti a déjà marqué 19 fois contre Parme , dont le "but du scudetto" 2001 (3-1 à la dernière journée), puisque, une fois encore, Totti a pesé sur cette rencontre en inscrivant le deuxième but de la rencontre(son 234e en Série A)  après que Gervinho a ouvert le score et l'égalisation d'Acquah.  En deuxième période, Pjanic puis Taddei ont corsé l'addition. Le deuxième but signé Biabiany à la dernière minute adoucit la défaite de Parme qui stagne à la 6e place. 

Christian Grégoire