Calcio AS Roma Burdisso doigt pointé 022010
Le défenseur argentin de la Roma Nicolas Burdisso | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

La Roma au révélateur Bayern

Publié le , modifié le

L'AS Rome doit battre le Bayern Munich pour conforter sa place qualificative dans un groupe E largement dominé par le club allemand. Bâle, qui affronte Cluj, abat sa dernière carte. De son côté, Arsenal validerait son ticket pour les huitièmes de finale en prenant un point à Braga tandis que le Shakhtar Donetsk veut en terminer à Belgrade face au Partizan.

Roma/Bayern, voilà une affiche qui promet. Dans cette Ligue des champions à plusieurs vitesses où les "gros" ont déjà valider leur ticket pour le tour suivant, le match entre le club de la capitale italienne et le champion d'Allemagne devrait offrir une belle confrontation. Le Bayern qui a remporté ses quatre premiers matches, a déjà son billet pour les 8e de finale en poche, mais Van Gaal est partagé entre le désir d'assurer la 1re place du groupe E et le besoin de donner du temps de jeu à ses joueurs de retour de blessure, notamment Ribéry.

"On verra s'il débute la rencontre", a concédé le coach batave. Le Français qui n'a plus joué en C1 depuis la demi-finale aller contre Lyon dont il avait été exclu, a fait deux apparitions en Championnat d'Allemagne (20 minutes contre Nuremberg dimanche dernier et 29 contre le Bayer Leverkusen samedi) depuis son retour de blessure à la cheville droite. 

Beaucoup d'absents au Bayern

Le Bayern sera toujours privé de son capitaine Mark van Bommel qui se ressent encore de la blessure au genou droit qui le prive de compétition depuis un mois et demi. Il avait été retenu en équipe des Pays-Bas la semaine dernière et devait faire son retour en compétition contre la Turquie, mais un genou l'a contraint à regagner Munich précipitamment, sans jouer. Outre Van Bommel, Van Gaal sera privé de Bastian Schweinsteiger, suspendu, et des blessés et convalescents, Arjen Robben, Miroslav Klose, Holger Badstuber et Ivica Olic. C'est donc une formation diminuée que va rencontrer la Roma. 

Défaite (2-0) en Bavière lors de la 1ère journée, "la Louve" espère prendre sa revanche. Un succès pourrait la qualifier dès mardi mais un match nul obligerait les Romains à cravacher lors de l'ultime match à Cluj. Jérémy Menez, auteur d'un but splendide samedi en championnat d'Italie, revient en forme. Il sera l'un des hommes à surveiller pour les Munichois qui auront aussi un œil sur Borriello, Vucinic et bien sûr l'inusable Francesco Totti.

Claudio Ranieri est rassuré que son équipe ait "repris en main son destin" mais rappelle  qu'il lui faut "encore 4 points" pour se qualifier avant de recevoir le Bayern Munich."Nous avons repris notre destin en main en gagnant à Bâle, mais nous avons  encore besoin de 4 points", a dit Ranieri à Trigoria, au centre d'entraînement  de l'AS Rome. Contre le Bayern, déjà qualifié, "je ne m'attends pas à un adversaire  démobilisé, c'est une équipe qui aligne pleins de grands joueurs", a dit  Ranieri.

Luis van Gaal, l'entraîneur néerlandais du Bayern, "est un technicien  sérieux, déterminé, ses équipes sont toujours bien préparées, forte d'une  excellente organisation de jeu, qui a la possession du ballon, et de très grands  champions, ce sera un grand match", a ajouté Ranieri. A l'aller, le Bayern s'était facilement imposé (2-0), "dans un match très  tactique, où nous n'avions pas réussi à les contenir et à repartir comme nous  voulions. Mais les garçons sont dans une bonne période, contrairement à l'aller,  a poursuivi le technicien romain. Ce n'est pas encore fluide comme je le  voudrais, mais je suis curieux de voir mon équipe contre ce Bayern".

Arsenal veut conclure

Battu en Ukraine par le Shaktar Donetsk lors de la précédente journée, Arsenal voudra se racheter de sa déconvenue de samedi en Premier League, quand les Gunners se sont inclinés à domicile 3-2 face à Tottenham après avoir mené 2-0. "Quand il faut assurer, on y arrive pas. C'est inquiétant, parce que cela fait partie du job", vitupère l'entraîneur Arsène Wenger qui attend une réaction de ses joueurs face à Braga dans un groupe H. Dans le même groupe, le Shakhtar Donetsk peut boucler l'affaire à condition de battre le Partizan à Belgrade si les Portugais ne s'imposent pas contre Arsenal. Quoi qu'il arrive, on y verra plus clair mardi soir.