La relaxe pour L'Equipe face à Anelka

Publié le

Le quotidien L'Equipe a été relaxé par la justice des accusations de diffamation de Nicolas Anelka qui lui reprochait d'avoir retranscrit en Une, durant le Mondial-2010, une insulte à l'adresse du sélectionneur Raymond Domenech qu'il disait n'avoir pas textuellement prononcée.