La première victoire de Tuchel, Manchester qui règne sur l'Angleterre, le Real à la dérive... Ce qu'il faut retenir du week-end européen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Thomas Tuchel
Thomas Tuchel serre le poing après le deuxième but de son équipe inscrit par Marco Alonso. | JUSTIN TALLIS / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Angleterre est à l'honneur dans ce tour d'Europe. D'abord Manchester qui voit ses deux clubs, City et United, en tête de la Premier League, battant chacun des records. A Londres, l'ancien coach parisien Thomas Tuchel a décroché son premier succès à la tête de Chelsea. Le Real Madrid, pour sa part, déplore toujours l'absence de son entraîneur Zinédine Zidane et ne parvient pas à rattraper son retard sur l'Atletico. Enfin, en Italie, l'AS Rome poursuit sa belle saison grâce à son attaque de folie. Retour sur le week-end européen.

• La première victoire de Thomas Tuchel avec Chelsea

Arrivé depuis seulement cinq jours dans la capitale britannique, Thomas Tuchel a déjà dirigé deux matches depuis le banc de Chelsea. Pour sa première, mercredi dernier, soit le lendemain de sa signature, l'ancien entraîneur parisien avait concédé le nul à domicile contre Wolverhampton (0-0). Ce dimanche, encore à Stamford Bridge, l'Allemand a connu sa première victoire avec les Blues. Son équipe a pris le meilleur sur Burnley grâce aux réalisations de Cesar Azpilicueta (40e) et Marcos Alonso (84e). Avec cette victoire, Chelsea est septième à deux points de la cinquième place, qualificative pour l'Europa League, occupée actuellement par West Ham.

Si Thomas Tuchel a modifié sa ligne d'attaque en relayant Olivier Giroud, Kai Havertz et Hakim Ziyech sur le banc, c'est par sa solidité défensive que Chelsea s'illustre. L'Allemand est d'ailleurs le premier entraîneur des Blues depuis Rafael Benitez en 2012 à débuter ses deux premières rencontres de Premier League par deux clean-sheets.

• Manchester, rouge et bleue

Manchester règne sur la Premier League en ce début d'année 2021. Les deux équipes caracolent en tête du championnat avec un léger avantage pour City qui possède trois points d'avance sur son dauphin avec un match de retard. Surtout, les deux équipes ont battu chacun un record grâce à leur magnifique forme du moment. Les Citizens n'ont pas impressionné contre Sheffield United mais ont assuré l'essentiel en l'emportant 1-0. Gabriel Jesus a marqué l'unique but de la rencontre sur une passe décisive de Ferran Torres (9e). Ainsi, les joueurs de Pep Guardiola ont enchaîné une douzième victoire toutes compétitions confondues. C'est tout simplement la plus longue série de succès de l'histoire du club créée en 1894.

Les hommes de Ole Gunnar Solskjær ne sont pas en reste non plus. Malgré le terne match nul à l'Emirates Stadium contre Arsenal (0-0) samedi, les Red Devils sont sur une impressionnante série de dix-huit rencontres à l'extérieur sans défaite en Premier League. Un record dans l'histoire de Manchester United dont la dernière déconvenue en déplacement remonte à plus d'un an en championnat, c'était le 19 janvier 2020 à Liverpool (2-0). Les coéquipiers de Paul Pogba ont trouvé leur rythme de croisière au meilleur moment alors que le mois de février s'annonce très chargé. Les Mancuniens joueront pas moins de huit matches sur la période.

• Le Real à l'arrêt

Une seule victoire sur les cinq derniers matches, le Real Madrid n'y arrive plus. Privés de Zinédine Zidane depuis le 22 janvier pour cause de Covid-19, les Merengues se sont inclinés à domicile, samedi, contre Levante (2-1). Le Real ne s'est pas rendu la tâche facile puisque Eder Militao a été expulsé après seulement neuf minutes de jeu pour avoir fauché Sergio Leon en position de dernier défenseur. Son équipe a tout de même ouvert le score quatre minutes plus tard grâce à Marco Asensio (13e). Les Madrilènes, dirigés par David Bettoni en l'absence de "Zizou", ont ensuite craqué par deux fois sous les coups de Morales (32e) et de Roger (78e). Ce dernier a même raté un penalty après l'heure de jeu (64e).

Après avoir été éliminé en Coupe du Roi par Alcoyano, une équipe de troisième division (2-1), il y a dix jours, le Real n'a pas réussi à poursuivre sur la lancée de sa victoire à Alavès (4-1). S'il n'est peut-être pas encore définitivement joué, le titre est en train de s'éloigner pour la Maison Blanche qui compte 10 points de retard sur l'Atletico Madrid avec un match en plus. Les Colchoneros ont remporté à Cadix (4-2) leur huitième victoire consécutive en Liga. Ils n'avaient pas connu pareille série depuis.. 2014, l'année du titre.

• L'AS Rome à l'attaque

La Serie A est particulièrement emballante cette saison avec un duel au sommet entre l'AC Milan et l'Inter, poursuivis par une meute de prétendants. Ce week-end, les six premiers du classement (AC Milan, Inter, AS Rome, Juventus, Naples et Lazio) ont gagné, le moindre faux-pas peut alors avoir d'importantes conséquences. Ca n'a pas été le cas de l'AS Rome qui jouait pourtant en dernier ce dimanche soir et qui avait la pression du résultat. Mais La Louve a pris les trois points sans trembler, s'appuyant sur une attaque pétaradante. Les Romains en ont passé trois en neuf minutes à l'Hellas Verone par Gianluca Mancini (20e), Henrikh Mkhitaryan (22e) et Borja Mayoral (29e). Si Verone a réduit l'écart en deuxième période par Ebrima Colley (62e), les visiteurs n'ont pu empêcher la victoire romaine.

Les hommes de Paulo Fonseca ont planté au moins trois buts pour la dixième fois cette saison en vingt rencontres de Serie A. C'est un record dans les cinq grands championnats européens à égalité avec le Bayern Munich en Bundesliga et le PSG en Ligue 1. Derrière, l'Atalanta et Lyon sont en embuscade avec neuf matches avec au moins trois buts inscrits. La Roma continue sa belle saison, placée en troisième position à six points des Rossoneri, mais s'apprête à se déplacer à la Juventus samedi 6 février prochain.