Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo | Chen chen / Imaginechina

La police demande un prélèvement d'ADN à Ronaldo dans l'affaire de viol présumé

Publié le , modifié le

La police de Las Vegas a demandé aux autorités italiennes d'effectuer un prélèvement d'ADN sur Cristiano Ronaldo, accusé de viol en juin 2009 par une jeune Américaine rencontrée en boîte de nuit, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Un avocat de Ronaldo à Las Vegas, Peter S. Christiansen, a toutefois estimé que cette procédure était "des plus classiques".  "M. Ronaldo a toujours maintenu, c'est encore le cas aujourd'hui, que ce qui s'est passé à Las Vegas en 2009 était de nature consensuelle. Il n'est donc pas surprenant que de l'ADN soit présent, ni que la police fasse cette demande des plus classiques dans le cadre de son enquête", a-t-il affirmé dans un bref communiqué.

Le Wall Street Journal a révélé jeudi que la police de Las Vegas avait transmis aux autorités judiciaires italiennes une requête pour obtenir un échantillon d'ADN de l'attaquant-vedette de la Juventus Turin. Sollicitée par l'AFP, la police de Las Vegas qui a rouvert l'enquête sur les accusations de viol portées par Kathryn Mayorga contre le footballeur portugais, n'avait pas répondu jeudi après-midi.

Ronaldo avait déjà assuré le 10 octobre avoir eu une relation "complètement consentie", selon un communiqué de l'un de ses avocats.

AFP