Olivier Echouafni
Olivier Echouafni, le sélectionneur de l'Equipe de France féminine | PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD

La Norvège, "un bon test" pour le sélectionneur des Bleues

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France féminine espère pouvoir tirer des enseignements de la rencontre que disputera son équipe contre la Norvège mardi à Sedan, pour ce qui sera son deuxième et dernier match de préparation avant l'Euro qui débute dans six jours. Pour Olivier Echouafni, ce match face à l'un des favoris de la compétition peut être un très bon test.

"On va avoir en face de nous une grande nation de football, qui a gagné des titres (Mondial-1995, Euro-1987 et 1993, médaille d'or aux JO-2000), et qui était finaliste de l'Euro-2013. On sait qu'elles ont un potentiel offensif parmi les meilleurs du monde. C'est un très bon test pour nous", a donc reconnu le sélectionneur des Bleues, lundi à Clairefontaine. Si la défense centrale, à l'image de sa charnière Wendie Renard-Laura Georges, a rassuré face à la Belgique (2-0) vendredi, elle devra confirmer cette fois face à l'arsenal norvégien et la redoutable buteuse de l'Olympique Lyonnais Ada Hegerberg, auteur de 18 buts cette saison en championnat.

Les Bleues, aux ratés encore trop importants devant le but face aux Belges, devront surtout régler leurs automatismes dans la finition. "C'est tout à fait logique qu'on ait eu ce déchet technique, qu'on ait eu aussi cette inefficacité devant le but: c'est ce qui nous manque depuis un certain temps. L'idée c'était, avant tout, de retrouver un peu le rythme de compétition", a voulu dédramatiser Echouafni. "Mais cela doit aussi nous servir et se dire qu'on va être confronté à des équipes très regroupées, qu'il va falloir trouver de solutions, et être patient. On est en préparation, cela veut dire aussi qu'il y aura certainement encore des essais et aussi du temps de jeu donné à certaines filles qui n'en ont pas beaucoup eu peut-être jusqu'à présent", a-t-il conclu. 

francetv sport @francetvsport