La mauvaise habitude de Lenglet, Mukiele se rachète, la poisse de Meslier... ces Français qui ont marqué le week-end européen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Clément Lenglet a provoqué un penalty avec le Barça
Clément Lenglet a provoqué un penalty avec le Barça | Josep LAGO / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Français, à l'image de Clément Lenglet, Illan Meslier et Benjamin Stambouli, ont vécu un week-end difficile dans leur championnat respectif. Au contraire de Nordi Mukiele, Kevin Gameiro et Valentin Eysseric, qui ont tous les trois trouvé le chemin des filets. Tour d'horizon des performances du week-end des Français de l'étranger.

• La mauvaise habitude de Lenglet plombe le Barça

Après sa déroute face au Paris Saint-Germain, le Barça n'est pas parvenu à rebondir dimanche 21 février face à Cadix. La faute à Clément Lenglet, qui a provoqué un penalty à la toute dernière minute de la rencontre alors que les Catalans menaient d'un petit but, transformé par Fernandez. Une bien mauvaise manie pour le défenseur français, qui a déjà offert trois penalties aux adversaires du Barça cette saison. Avec ce nul (1-1), Lenglet et ses coéquipiers laissent filer le Real Madrid devant eux et voient revenir le FC Séville.

Son entraîneur, Ronald Koeman, n'a pas souhaité l'accabler après le match : "J'ai revu l'action, je crois que c'est très limite. (...) Clément doit-il prendre ce risque vers le ballon ? Peut-être pas, mais on doit analyser l'action plus en profondeur." En difficulté ces derniers temps, Lenglet a encore quelques mois pour redresser la barre avant le début de l'Euro en juin.

• La poisse d'Illan Meslier

Autre Français malheureux ce week-end : Illan Meslier, le gardien de Leeds. Sur le coup, le jeune français de 20 ans n'y est pas pour grand chose. Meslier a surtout joué de malchance face à Wolverhampton vendredi soir. Sur une frappe lointaine d'Adama Traoré, Meslier a vu le ballon frapper sa transversale avant de rebondir sur son dos pour glisser dans les buts.

Une action cruelle pour le jeune gardien, d'autant plus que Leeds s'est incliné sur ce seul but inscrit dans cette rencontre (0-1). Ce coup du sort ne vient pas pour autant entacher la bonne saison de Meslier, qui s'impose comme l'une des valeurs sûres à son poste en Premier League. À seulement 20 ans - il fêtera ses 21 bougies le 2 mars prochain -, Meslier peut envisager un grand avenir, notamment avec les Bleus.

• Benjamin Stambouli coule dans le derby de la Rhur

À l'instar de Clément Lenglet et Illan Meslier, Benjamin Stambouli a également vécu un week-end difficile. Le milieu de terrain français de Schalke 04 a précipité la chute de son équipe dans le mythique derby de la Ruhr face au Borussia Dortmund. Stambouli a ainsi perdu le ballon sur le premier but de la rencontre, inscrit par Jadon Sancho.

L'ancien joueur du PSG a ensuite assisté au naufrage de son équipe, qui occupe la dix-huitième et dernière place de la Bundesliga. Pour Stambouli, il ne s'agit pas simplement d'un week-end difficile mais bel et bien d'une saison en enfer. Schalke n'a en effet gagné qu'un seul match lors de ses 38 dernières rencontres de championnat. Et pourrait connaître sa première relégation en deuxième division depuis plus de trente ans.

à voir aussi Bundesliga : le Borussia Dortmund et Haaland écrasent Schalke (0-4) dans le derby de la Ruhr Bundesliga : le Borussia Dortmund et Haaland écrasent Schalke (0-4) dans le derby de la Ruhr

• Mukiele se rachète

Après son énorme bourde face à Liverpool (0-2) mardi dernier en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, Nordi Mukiele avait à cœur de se rattraper ce dimanche 21 février, sur la pelouse du Hertha Berlin. Remplaçant au coup d'envoi, entré à l'heure de jeu, l'ancien Montpelliérain s'est rapidement mis en évidence en inscrivant le deuxième but de son équipe d'une frappe surpuissante dans un angle fermé.

Grâce à son but, et ceux de Marcel Sabitzer et Willi Orban, Leipzig a écrasé le Hertha (3-0) des Français Mattéo Guendouzi et Lucas Tousart et revient à deux points seulement du leader munichois. Une belle rédemption pour Mukiele, qui a déjà inscrit son troisième but depuis le début de l'année 2021. De belles performances qui pourraient attirer l'œil de Didier Deschamps, alors que le sélectionneur est quelque peu démuni au poste de latéral droit. Pour participer à l'Euro en juin prochain, Mukiele devra continuer sur ce rythme. Et éviter de nouvelles erreurs fatales pour son équipe.

• Saint-Maximin enfin de retour

Newcastle n'a pas gagné dimanche soir sur la pelouse de Manchester United (1-3), mais a bel et bien retrouvé Allan Saint-Maximin. Touché par une forme sévère de la Covid-19, l'explosif ailier français avait raté deux mois de compétition entre novembre et janvier, avant de faire son retour progressivement sur les terrains de Premier League.

Depuis trois matches, Saint-Maximin retrouve des sensations. Après avoir délivré deux passes décisives contre Southampton il y a deux semaines, l'ancien joueur de Nice a marqué à Old Trafford face aux Red Devils, d'une belle demi-volée qui n'a laissé aucune chance à David De Gea. Saint-Maximin aurait même pu s'offrir un doublé plus tard dans le match mais le gardien espagnol veillait au grain. Pas de victoire, donc, pour Newcastle mais, plus important, le club entraîné par Steve Bruce vient de retrouver l'un de ses hommes clés.

• Rutter découvre la Bundesliga de la plus belle des manières

Une vingtaine de jours après son arrivée à Hoffenheim en provenance de Rennes, Georginio Rutter prend ses marques en Allemagne. Le jeune français de 18 ans a inscrit dimanche face au Werder Brême son premier but en Bundesliga pour son premier match dans le championnat allemand. Jeudi dernier, Rutter avait porté les couleurs de son nouveau club pour la première fois en Ligue Europa, en entrant à sept minutes de la fin du match. Dimanche, l'ancien rennais n'a eu le droit qu'à trois petites minutes sur le terrain. Suffisant pour inscrire ce but et se faire remarquer. Des débuts de rêve.

-